Tout savoir pour reprendre une supérette


Article publié le : 29/05/2019

Avec 1,2 million de mètres carrés de surfaces commerciales, les commerces alimentaires de proximité fleurissent sur tout le territoire français, aussi bien en ville qu’en milieu rural. Selon une étude réalisée par Bonial et Nielsen TradeDimensions, le nombre de supérettes alimentaires a progressé de 39 % (8518 contre 6128) entre 2005 et 2016. Une croissance notable qui s’explique par l’engouement de plus en plus prononcé des ménages pour les commerces de quartier. Moins disposés à prendre leur véhicule pour se rendre dans des grandes surfaces commerciales, les consommateurs plébiscitent les supérettes qui ont su ajuster leurs offres pour capter de nouvelles parts de marché et s’imposer comme des acteurs de référence dans un secteur hautement concurrentiel. Vous projetez de reprendre une supérette ? Suivez nos conseils pour construire et concrétiser votre projet professionnel.

Choisir une supérette à vendre adaptée à son projet

Pour mener à bien un projet de reprise d’une supérette alimentaire, le futur gérant doit posséder un certain nombre de compétences, parmi lesquelles un excellent sens relationnel, de bonnes connaissances en gestion et en management ainsi qu’une capacité à gérer le stress et à travailler sur une large amplitude horaire. Le strict respect de la réglementation professionnelle (accueil du public, normes d’hygiènes des locaux, entretien des appareils de pesage, affichage des dates de péremption, etc.) est un prérequis indispensable pour gérer une supérette.
La capacité du professionnel à analyser son marché et les attentes de sa clientèle conditionne en partie la pérennité de l’activité. En fonction de l’univers concurrentiel et du profil de la clientèle ciblée, le gérant d’une supérette se doit d’adapter sa stratégie commerciale pour valoriser sa proposition de valeur. A cet effet, certaines supérettes prennent le pli d’étoffer leur offre de produits commercialisés tandis que d’autres commerces alimentaires de proximité se mettent à proposer des services différenciateurs : horaires d’ouvertures spécifiques, livraisons à domicile ou encore plats à emporter.

Comme pour tout commerce de proximité, l’emplacement de la supérette à reprendre joue un rôle déterminant car il influe sur le volume du chiffre d’affaires généré. Naturellement les supérettes  situées dans un lieu fréquenté, passant et visible, sont les plus recherchées. Pour autant, les zones d’habitation mal desservies offrent également des perspectives de développement intéressantes pour les professionnels de l’alimentation de proximité. En dehors de ces critères géographiques, la qualité d’un emplacement s’apprécie en fonction de la diversité et de la dynamique du tissu économique local, du profil des consommateurs  fréquentant les lieux ou encore de l’environnement concurrentiel. Le contenu du bail commercial, notamment le montant du loyer, joue un rôle clé dans la valorisation d’un fonds de commerce d’alimentation. En effet, l’exploitation d’une supérette requiert une surface importante pour y aménager les rayons et les zones d’encaissement, sans compter l’espace de stockage pour les marchandises. Depuis la loi de Modernisation du 8 août 2018, le seuil d’autorisation d’implantation et de création de surfaces commerciales a été relevé à 1000 m².

Une supérette à reprendre retient votre attention ? Une étude minutieuse et approfondie portant sur la santé financière et les spécificités du commerce s’impose. Rassemblez le maximum d’informations portant sur :

  • le type de clientèle et ses habitudes,
  • l’évolution du chiffre d’affaires et de la rentabilité du point de vente,
  • l’historique du commerce,
  • la diversité et la qualité du matériel professionnel,
  • l’organisation interne et les ressources humaines,
  • le niveau de stock,
  • les fournisseurs,
  • la communication déployée,
  • ce que représente le prix de vente : fonds de commerce, droit au bail, mobilier, enseigne, etc.

Spécialiste de la vente de fonds de commerce depuis 1973, Pic Inter vous propose un large choix de fonds de commerce de supérettes à vendre.


Autres actualités