Reprise d’une librairie : comment évaluer la valeur du fonds de commerce


Article publié le : 27/04/2018

2017 fut une année mitigée pour le marché de librairie. Après l’embellie de 2015 (+1,8 %) et la stabilité des ventes observée en 2016, le marché a connu une légère baisse en 2017. L’an dernier, près de 356 millions de livres ont été vendus pour un chiffre d’affaires global évalué à 4 milliards d’euros. Le marché du livre, dominé par le réseau de libraires indépendants (réseau le plus dense du monde), peut néanmoins capitaliser sur de nombreux atouts pour consolider son activité. En effet, la France compte 28,6 millions d’acheteurs de livres qui ont acquis 10,7 livres chacun en 2017. Le panier moyen se situe autour de 18 euros. Guidé par votre amour de la lecture et votre volonté de partager votre passion au plus grand nombre, vous projetez de reprendre une librairie ? Suivez les recommandations de Pic Inter, le spécialiste de la vente de commerces et d’entreprises depuis 1973.

 

Pour vous permettre de bien négocier le prix de vente d’une librairie avec le cédant, vous devez avoir une idée précise de la valeur du fonds de commerce que vous souhaitez reprendre. En effet, la reprise d’une librairie est un projet ambitieux qui requiert une approche méthodique et rigoureuse. En fonction de vos attentes, de vos besoins, de votre budget et de votre situation, vous devez dans un premier temps définir le profil type du fonds de commerce de librairie à acheter conforme en tous points à votre projet professionnel. Par la suite, la recherche d’une librairie à reprendre est une étape-clé qui peut demander du temps. Pour vous aider dans cette démarche, Pic Inter propose un grand choix d’annonces de librairies à vendre sur toute la France. Une librairie retient votre attention ? Voici quelques éléments-clés à prendre en compte pour bien évaluer le fonds de commerce exploité par le cédant.

 

Dans un premier temps, renseignez-vous sur les spécificités du droit au bail : sa durée, le montant du loyer ou encore les conditions de renouvellement. Ces critères sont fondamentaux et auront un impact sur le prix de vente négocié. Par la suite, analysez les spécificités du local. Comme pour tout commerce de proximité, l’emplacement joue un rôle décisif dans la valorisation du fonds de commerce. L’établissement se situe-t-il dans une rue passante, quelle est la visibilité du point de vente ? Le secteur est-il facilement accessible à pied, en voiture ou en transport en commun ? Quelle est la dynamique du quartier ? Des travaux de voirie ou des projets d’urbanisme sont-ils prévus sur le secteur ? Dressez l’inventaire des commerces environnants et jaugez de leur vitalité. Naturellement, vous devez avoir une idée précise du nombre de librairies et de tous les autres commerces qui distribuent des livres sur votre zone de chalandise. En fonction de la typologie des concurrents, vous aurez probablement à ajuster votre positionnement en développant, par exemple, une gamme de livres pour la jeunesse ou encore un rayon dédié aux livres pédagogiques.

Intéressez-vous ensuite à la clientèle qui fréquente la librairie. S’agit-il d’une clientèle de passage ou bien de clients habituels ? Dans la mesure du possible, vous allez devoir vous attacher à étudier le degré de satisfaction des clients par rapport à la qualité et à la variété de l’offre proposée à la vente, du stock disponible ou encore du délai de livraison en cas de commande. Essayez d’identifier le profil type et les habitudes d’achat des lecteurs. Plus les informations recueillies seront précises, plus vous pourrez peaufiner votre positionnement commercial en vue de consolider le déploiement de votre activité. L’analyse du personnel vous permettra d’apprécier les compétences, l’expérience et le niveau de motivation de chacun pour débuter l’ aventure entrepreneuriale à vos côtés.

 

Puis, analysez l’état de conservation du local et de son mobilier. Le métier de libraire imposant une capacité de stockage très importante, assurez-vous que la superficie du local soit suffisamment adaptée pour vous permettre d’exercer votre activité comme vous l’entendez. La possibilité d’agrandir les lieux ou d’agencer différemment le point de vente sont des points différenciants qui influeront sur le prix de vente négocié. A l’inverse, si le mobilier est assez vétuste et/ou si des travaux de remise en état s’imposent, vous pourrez faire peser ces éléments dans la négociation du prix d’achat de la librairie.

 

Par la suite, une étude approfondie de la performance financière de la librairie doit être menée. D’une manière générale, l’évaluation par le chiffre d’affaires est souvent utilisée pour déterminer la valeur d’une librairie. Vous pouvez affiner l’estimation obtenue en vous penchant sur la rentabilité de la librairie. Vous souhaitez acheter ou vendre une librairie ? Pic inter vous accompagne pour réaliser votre projet professionnel en toute confiance.

 

 


Autres actualités