Reprise d’un magasin qui vend des motos : les clés de la réussite


Article publié le : 15/04/2019

Après avoir enregistré un recul sensible de son activité en 2017, le marché français des motos et des scooters de 125 cc a renoué avec la croissance un an plus tard. Selon la Chambre syndicale internationale de l’automobile et du motocycle (CSIAM), les ventes de ces véhicules motorisés ont progressé de 8,7 % en 2018. Avec 177 460 modèles de motos et de scooters de 125 cc commercialisés en France, la France est le second marché européen, derrière l’Italie qui a enregistré 219 694 immatriculations sur cette période. Par ailleurs, la profession tire profit de l’attrait de plus en plus prononcé des Français pour les cyclomoteurs et les deux-roues électrifiés. Une dynamique qui s’explique par la volonté des usagers de s’affranchir de la voiture ou encore des transports en commun. Dans ce contexte, de plus en plus d'entrepreneurs passionnés projettent de créer ou de reprendre un fonds de commerce d’un magasin qui vend des motos. PIC INTER vous éclaire sur les points à prendre en considération pour déterminer la valeur d’un fonds de commerce d’une concession de motos à reprendre.

Déterminer la valeur d’un fonds de commerce d’un magasin de motos

Dans la plupart des cas, la valeur d’un fonds de commerce d’un magasin de motos s’apprécie en fonction du chiffre d’affaires généré par l’activité. A ces fins, il est conseillé d’utiliser la méthode du barème qui consiste à appliquer un coefficient multiplicateur au chiffre d’affaires TTC moyen enregistré lors des 3 derniers exercices. Selon le barème d’évaluation Francis Lefebvre, l’évaluation d’un fonds de commerce d’un magasin de cycles-motocycles varie entre 15 et 40 % du chiffre d’affaires annuel TTC. Attention, les résultats obtenus sont à nuancer car cette méthode ne reflète ni la rentabilité de l’affaire ni les spécificités de l’emplacement et de l’activité qui sont susceptibles d’influer positivement sur la valeur du fonds de commerce ! Par ailleurs, les valeurs obtenues s’entendent « matériel compris ». Toutefois les stocks de marchandises ne sont pas comptabilisés dans ces barèmes! Pour ajuster vos estimations, la méthode par comparaison peut être intéressante. Celle-ci consiste à comparer le fonds de commerce ciblé avec les commerces similaires qui sont à vendre et ceux qui ont été repris récemment. Plus que jamais, la valeur d’un fonds de commerce est tributaire de la dynamique du marché.

Une analyse plus approfondie de la santé financière du magasin de motos à vendre s’impose pour conforter votre décision. Attardez-vous sur l’évolution du chiffre d’affaires et étudiez toutes les composantes clés des bilans. Tout l’enjeu consiste à avoir une vision précise de l’historique du commerce à reprendre pour mieux cerner son avenir et ses opportunités de développement.

Les différents critères qui influencent l’estimation de la valeur d’un fonds de commerce de motos

En dehors de cette étude financière, différents éléments sont à prendre en considération pour déterminer la valeur d’un fonds de commerce d’un magasin spécialisé dans la vente de motos.

  • l’implantation géographique du fonds de commerce,
  • les conditions d’accès et la visibilité du point de vente,
  • les programmes d’aménagements urbains,
  • les conditions du bail commercial,
  • l’état des locaux et des biens professionnels,
  • la notoriété de l’enseigne,
  • la qualification et la complémentarité de l’équipe en place,
  • le profil de la clientèle.

Pour vous aider à réaliser votre projet, PIC INTER propose de nombreuses annonces de commerces de motos à reprendre. Autant d’opportunités à saisir pour démarrer votre activité sur des bases solides !


Autres actualités