Le renouveau du marché de l’hôtellerie française se confirme


Article publié le : 01/03/2018

Après deux années compliquées marquées par un recul de l’activité en raison des attentats, la fréquentation touristique est fortement repartie à la hausse en 2017 pour atteindre un niveau record. Une dynamique qui booste la croissance du marché hôtelier français. En île-de-France, les hôteliers ont accueilli l’année dernière 2,9 millions de touristes de plus qu’en 2016, pour un total de 33,8 millions d’arrivées hôtelières. Cette dynamique s’explique par le retour des touristes français (+5,9 % sur un an) mais surtout de la clientèle internationale (+13,7 % par rapport à 2016). Destination boudée par les touristiques asiatiques en raison de conditions sécuritaires jugées insuffisantes à leurs yeux, la France attire de nouveau les visiteurs chinois et japonais. Avec 2,4 millions visiteurs en 2017, les États-Unis envoient le plus gros contingent de touristes étrangers en Île-de-France, derrière les Britanniques, les Allemands et les Espagnols. Selon une étude du cabinet In Extenso, le trafic des aéroports de Paris a progressé de près de 5% en 2017, pour atteindre environ 102 millions de passagers.

 

En Île-de-France, l’accroissement de l’activité hôtelière a permis de générer un chiffre d’affaires de 20,8 milliards d’euros en consommation touristique, soit une progression d’1,6 milliard d’euros sur un an.

Cette croissance s’explique essentiellement par l’embellie de la fréquentation et non par une hausse des prix pratiqués. En 2016, le taux d’occupation moyen des hôtels franciliens était de 73 %, soit une hausse de 6,1 points en un an. Toutes les catégories d’établissements hôteliers, qu’ils soient économiques, situés en milieu de gamme ou positionnés sur le luxe, ont enregistré un meilleur taux d’occupation en 2017. Le marché hôtelier français bénéficie non seulement du regain de forme du tourisme culturel mais aussi de la bonne dynamique du tourisme d’affaires. En 2017, les déplacements professionnels ont généré plus de 33 millions de nuitées hôtelières, soit 49,8 % de la fréquentation totale.

 

Sur l'ensemble du territoire français, la fréquentation touristique devrait atteindre un niveau historique selon le quai d’Orsay Si les chiffres officiels n’ont pas encore été communiqués, le gouvernement estime entre 88 et 89 millions le nombre de visiteurs étrangers qui ont visité la France en 2017. Selon le cabinet In Extenso, les grandes métropoles françaises restent attractives et contribuent à la croissance du parc hôtelier. Sur les dix plus grandes villes françaises, la capacité d’accueil a augmenté de 3,8 % entre 2013 et 2017. D’ici 2020, le marché de haut de gamme et du luxe pourra s’appuyer sur plus de 2600 chambres supplémentaires.

 

Les professionnels du secteur affichent leur optimisme sur la bonne tenue du marché de l’hôtellerie française en 2018. Un état d’esprit partagé par le gouvernement qui poursuit l’objectif d’atteindre la barre des 100 millions de visiteurs étrangers d’ici à 2020.


Autres actualités