Le marché de la restauration repart de l’avant


Article publié le : 25/05/2018

Après avoir traversé 15 années délicates, le secteur de la restauration a renoué avec la croissance en 2017. Selon une étude du cabinet spécialisé Gira Conseil publiée en mai 2018, la consommation alimentaire hors domicile (CAHD), notion qui regroupe tous les types de restauration (de la vente à emporter aux tables de restaurants étoilés), a enregistré une hausse de son activité de 3,9 %. Au final, la CAHD a généré un chiffre d’affaires évalué à près de 90 milliards d’euros en 2017. Le marché bénéficie pleinement de la reprise de la croissance française mais aussi du regain d’optimisme des ménages qui ne rechignent plus à fréquenter les restaurants. Selon l’étude de Gira Conseil, la barre symbolique des 10 milliards de repas pris hors domicile a été franchie l’année dernière. Fixée à 8,71 €, la dépense moyenne toutes catégories de restauration confondues est également sur une tendance haussière.

 

Plus que jamais, la restauration rapide fait figure de locomotive et tire vers le haut un secteur en pleine restructuration. En 2017, les restaurants avec service à table ont de nouveau perdu des parts de marché (43,78 % contre 44,08 % en 2016) au profit des commerces spécialisés dans la restauration rapide qui ne cessent de prendre de l’envergure (56,22 % de parts de marché en 2017 contre 55,92 % en 2016). De leurs côtés, les indépendants ont enregistré une croissance record de 5,45 %.

 

Le succès de ces établissements repose sur leur capacité à proposer des concepts innovants qui répondent parfaitement aux nouvelles attentes des consommateurs. Aujourd’hui, les ménages souhaitent manger des produits sains sans perdre de temps. Dans ce contexte, le food casual séduit de plus en plus de Français. Venu des États-Unis, ce terme regroupe les concepts de fast-food haut de gamme qui proposent un excellent rapport qualité/prix. Pour faire face à cette concurrence et s’ajuster aux nouvelles tendances de consommation, les restaurants traditionnels étoffent leur carte tout en élargissant leurs offres de service ( vente à emporter, service de livraison à domicile, digitalisation des points de vente, etc.).

 

Tous les indicateurs laissent prévoir une année 2018 particulièrement propice pour le marché de la restauration. Selon le cabinet Gira Conseil, de réelles perspectives de développement sont à prévoir sur ce marché avec une croissance qui devrait atteindre deux chiffres d’ici à 2019.

 


Autres actualités