La franchise en restauration Pitaya met le cap à l’international


Article publié le : 13/09/2019

Une cuisine fraîche, saine, cuisinée à la minute, avec tout le raffinement et la puissance de la Thaïlande… Bien plus qu’une expérience culinaire, le concept de l’enseigne Pitoya magnifie le street food thaï à la sauce française. En pénétrant dans les locaux d’un restaurant sous enseigne Pitaya, le visiteur a l’assurance de découvrir les mille facettes de la gastronomie thaïlandaise au sein d’un cadre choyé propice à l’évasion. En dehors de son univers atypique et dépaysant, cette franchise de restauration propose une cuisine et des saveurs traditionnelles, magnifiées par un chef qui prépare, sous les yeux de la clientèle, les plats cuisinés à la minute au wok. Plus que jamais, le casual food a le vent en poupe en France. Ce segment, qui regroupe les établissements qui concoctent des mets de qualité commercialisés à des prix abordables, se déclinent désormais sous toutes les coutures. Avec Pitoya, la cuisine thaï est proposée sous le format d’une restauration rapide, accessible et simple. Pour autant, la qualité est érigée en règle d’or : que ce soit dans le sens du service, le choix des aliments ou la qualité des recettes.

Retour en 2010. Émerveillés par la Thaïlande, les deux frères Guclu décident de fonder un concept de restaurant à Bordeaux qui rend grâce à la gastronomie thaï. Leur rencontre avec Nathalie Nguyen, issue d’une grande lignée de cuisiniers de rue en Asie, est une étape clé qui va conditionner le succès de Pitaya. Après son passage remarqué dans une émission culinaire télévisée, Nathalie Nguyen s’aventure dans l’entrepreneuriat en ouvrant le premier foodtruck asiatique de France. Depuis, elle est devenue directrice artistique et dirigeante exécutive Pitaya. Grâce à son savoir-faire, la chaîne de restauration propose de nombreux plats typiques de la street food thaïlandaise sur la base de recettes alliant tradition, créativité et modernité. Le succès est très vite au rendez-vous. Les bo bun ThaÏ, les pad Thaï et autres plats de cuisine très relevés trouvent très vite leur clientèle. Quatre ans plus tard, Pitaya compte déjà 5 adresses bordelaises et entend déployer son concept sur tout le territoire.

 

Depuis 2016, l’enseigne a opté pour le mode de développement de la franchise pour intensifier sa présence sur tout le territoire français. Une stratégie payante ! Lauréat du prix 2016 « Révélation de la franchise de l’année » décerné par la fédération française de la franchise, Pitaya compte à ce jour 45 restaurants. En 2019, la franchise de restauration est déjà implantée à Nice, Toulon, Antony, Lorient et Montauban et ambitionne d’ouvrir une vingtaine de restaurants supplémentaires d’ici à la fin de l’année.

En parallèle, les fondateurs de l’enseigne se prennent à rêver d’une destinée internationale. D’ici à 2020, l’enseigne bordelaise table sur l’ouverture d’une quinzaine de restaurants en Angleterre, au Luxembourg, en Belgique, en Suisse et en Espagne. Ce dernier pays a d’ailleurs été choisi pour accueillir la première implantation d’un restaurant Pitaya en dehors des frontières de l’hexagone. Situé à Malaga, le restaurant, d’une superficie de 100 mètres carrés, a été inauguré en janvier 2019 et peut accueillir 300 personnes. Géré par un franchisé local, cette unité rassemble une équipe de 8 personnes. Si le chiffre d’affaires global dégagé par la structure n’est pas communiqué, l’enseigne revendique un chiffre d’affaires moyen par unité compris entre 900 000 euros et 1,8 million d’euros généré en seulement deux ans.


Autres actualités