La croissance responsable de l’enseigne 100 % biologique Bioburger


Article publié le : 06/06/2019

En une décennie, le bio s’est installé dans les cuisines et le quotidien des consommateurs français. De la vente de fruits aux légumes en passant par le textile ou les cosmétiques estampillés bio, les commerces spécialisés se structurent pour répondre aux attentes des ménages de plus en plus concernés par le bien-être et leur manière de consommer. Pour autant difficile d’imaginer une enseigne de fast food, secteur longtemps associé à la malbouffe, s’ériger en porte-étendard d’une alimentation saine et équilibrée. Portée par les profondes convictions de ses fondateurs, la chaîne de restauration rapide Bioburger est en passe de réaliser une performance notable : transformer l’image du burger en un aliment bio et responsable.

Retour en 2008. Réunis sur les bancs de l’école supérieure de commerce EDC Paris, Anthony Darré et Louis Frack imaginent un concept de restauration rapide articulé autour d’une ligne directrice : promouvoir le développement durable et la responsabilité sociale à travers le hamburger, le mets alimentaire grand public par excellence. L’enseigne Bioburger voit le jour 3 ans plus tard avec l’ouverture d’un premier point de vente situé dans le passage de Choiseul en plein cœur de Paris. Le succès est très vite au rendez-vous. L’enseigne propose une offre culinaire concoctée uniquement à base de produits frais issus de l’agriculture biologique et locale. Avec des formules « burger, frites et boisson » commercialisées aux alentours de 12 €, Bioburger entend faciliter l’accès à une alimentation biologique auprès du plus grand nombre de consommateurs, qu’ils soient carnivores ou végétariens. En parallèle, l’enseigne prône une totale transparence sur l’origine et la provenance des ingrédients.
Au-delà de la qualité des produits et d’un sourcing 100 % biologique, les deux entrepreneurs s’engagent avec une démarche RSE (responsabilité sociale des entreprises) exigeante. Conçus en matière naturelle issue du compostage, les emballages alimentaires sont ensuite revalorisés pour redevenir du compost, au même titre que les déchets organiques laissés par la clientèle. L’enseigne, qui poursuit le double objectif de zéro déchet et de zéro plastique, a également supprimé les pailles et les couvercles des boissons.

Développée en franchise depuis 2017, l’enseigne compte à ce jour quatre restaurants en activité à Paris, dont un restaurant franchisé. Pour asseoir le développement de son réseau de points de vente sur tout le territoire français, Bioburger s’est rapprochée en octobre 2018 de Biocoop. Leader de la distribution spécialisée de produits bio, Biocoop est ainsi devenu actionnaire de Bioburger à hauteur de 20% après avoir injecté 1 million d’euros de capital. Un partenariat gagnant-gagnant. La chaîne de restauration rapide peut compter sur l’assise financière, la notoriété et l’expérience de Biocoop dans le commerce du bio pour consolider son activité tandis que Biocoop trouve en ce rapprochement l’occasion de toucher une clientèle jeune et urbaine. Forte de cet apport de capital, l’enseigne Bioburger souhaite ouvrir une trentaine de restaurants d’ici 2022, principalement sous le format de la franchise.


Autres actualités