Focus sur les secteurs d’activité les plus rentables en 2017


Article publié le : 30/03/2018

Plus que jamais, l’entrepreneuriat a le vent en poupe auprès des Français. Selon l’Insee, les créations d’entreprises ont progressé de 7% en 2017 par rapport à 2016, atteignant ainsi leur plus haut niveau depuis 2010. Du côté des cessions d’entreprises, environ 75 000 sont reprises en moyenne chaque année en France. Vous souhaitez vous lancer avec succès dans l’aventure entrepreneuriale ? Pic Inter vous présente les secteurs porteurs en 2017 qui laissent entrevoir de réelles perspectives de croissance.

 

  • Le secteur du commerce de détail de produits bio

Depuis plus de 10 ans, le marché de l’alimentaire bio enregistre une croissance annuelle record comprise entre 10 et 20 %. À l’heure où de plus en plus de ménages aspirent à une meilleure alimentation basée sur des produits sains et sûrs, le marché des produits bio répond aux nouveaux modes de consommation. La filière bio s’est structurée au fil des années pour consolider ses moyens de production en vue de satisfaire à la demande croissante en produits biologiques. Selon l’agence pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique, plus de 8 milliards d’euros ont été dépensés par les consommateurs pour des produits alimentaires bio en 2017. Un engouement qui profite aux magasins spécialisés. En 2017, le leader de la distribution spécialisée de produits bio Biocoop a réalisé un chiffre d’affaires d’1,1 milliard d’euros, en progression de 13,5 % sur un an.

 

  • Le boom des crèches privées

Avec 800 000 naissances par an, la demande de places en crèches reste toujours aussi importante en France. En vue d’augmenter les structures de garde d’enfants de moins de trois ans, le secteur a été partiellement libéralisé en 2003 par l’État. Depuis, les crèches privées se sont développées sur tout le territoire. Aujourd’hui, les acteurs privés gèrent 15 % des places en crèches. Si le marché compte près de 300 sociétés privées, souvent de petites tailles, l’économie du secteur tend à se concentrer autour d’une poignée d’acteurs qui privilégient souvent la franchise pour étoffer leur réseau. Selon une étude de l’institut de recherche Xerfi, le secteur génère un chiffre d’affaires dépassant désormais le milliard d’euros.

 

  • La sécurité informatique

Plus que jamais, l’informatique accapare une place de plus en plus prépondérante dans le fonctionnement des entreprises. A ce titre, une éventuelle perte de données liée à une cyber-attaque est une sévère menace susceptible d’impacter durablement une activité professionnelle. De nombreuses avancées restent à faire en matière de sécurité des données informatiques. En France, le marché de la sécurité des systèmes d’informations devrait franchir la barre des 2,5 milliards d’euros en 2018 avec des prévisions fixées autour de 3,6 milliards d’euros en 2021.

 

  • La seconde jeunesse des salons de barbiers

Tombés en désuétude à l’aube des années 70, les salons de barbiers vivent aujourd’hui une seconde jeunesse. Revenus à la mode dans les années 1990 aux États-Unis, puis à la fin des années 2000 en France , les barbiers bénéficient de cette tendance et attirent une clientèle masculine soucieuse de son apparence et de son bien-être. En France, si 70 % des salons de coiffure sont mixtes, seulement 7 % sont réservés aux hommes. Pour les coiffeurs pour hommes, les perspectives de développement passent par la maîtrise du rasoir coupe-choux. Pour l’heure, ce marché est largement dominé par les salons de coiffure indépendants.

 

  • La Silver économie : un secteur en pleine croissance

Représentant plus de 25 % de la population française, les seniors constituent de fait un marché économique à part entière. Dénommé Silver économie, le marché des produits et services dédiés aux personnes âgées de plus de 60 ans présente de réelles perspectives de développement qui aiguisent l’appétit d’un nombre croissant d’entreprises. Et pour cause ! plus de 20 millions de personnes seront concernées en France à l’horizon 2030. Que ce soit dans l’alimentaire, les loisirs, l’habitat, les équipements ou les services, autant de secteurs voués à se développer au sein de la Silver économie. En 2015, ce marché pesait 90 milliards d’euros et devrait franchir la barre des 130 milliards en 2020.


 


Autres actualités