« Eataly », le food market italien à la conquête de l’Hexagone


Article publié le : 11/06/2019

Après la Felicita, ce bar XXL de l’enseigne Big Mama installé au sein de la Station F (l’incubateur des start-ups ouvert par Xavier Niel), un nouveau temple de la cuisine italienne ouvre ses portes en plein Marais. Eataly, concept né à Turin en 2007 sous la houlette d’Oscar Farinetti, s’exporte dans le monde entier : New York, Boston, Sao Polo, Stockholm, Séoul ou Dubaï. Après avoir conquis 13 pays, le géant de la gastronomie italienne débarque en France. Pour l’enseigne parisienne, le groupe attend un chiffre d’affaire de 30 à 45 millions d’euros par an pour 12 millions de clients et 2500 couverts par jour.

Un concept de restauration en plein essor

L’idée du food market est de rassembler en un même lieu une série de bars, restaurants et traiteurs. Ces restaurants branchés au format XXL investissent souvent des friches industrielles et autres bâtiments désaffectés qui leur donnent un look vintage. La Felicita, qui a ouvert ses portes en juin dernier, est installée dans un ancien entrepôt de la SNCF. Les consommateurs peuvent venir y faire leur marché, ou décider de rester déjeuner et dîner sur place. Ces halles gourmandes qui mêlent supermarché et complexe de restauration sont en vogue dans de nombreuses villes européennes. Elles arrivent tardivement pour conquérir l’Hexagone.

Installé au 37 rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie, près du BHV-Marais, Eataly peut accueillir 2500 couverts par jour dans un espace de 4000 mètres carrés. Le bâtiment appartient aux Galeries Lafayette qui possèdent la master-franchise de l’enseigne pour la France. Dans ce temple de la gastronomie italienne, les offres de restauration sont multiples avec pas moins de 7 restaurants : des espaces dédiés soit aux pâtes, soit aux pizzas, mais également un bar à apéritifs, et un restaurant gastronomique. Eataly propose aussi marché de fruit et légumes, boulangerie, fromager, boucher charcutier, des articles d’épiceries et produits frais, ainsi qu’une cave à vin extrêmement fournie avec ses 1 200 étiquettes.

Un modèle économique performant et novateur

Le succès commercial de ces espaces alternatifs de restauration témoigne d’une nouvelle manière d’envisager la consommation. Le principe fondateur d’Eataly veut que tous les produits frais vendus puissent être dégustés et cuits sur place. Les produits proposés sont principalement issus de petits producteurs souvent adeptes du bio ou de l’agriculture raisonnée : l’assortiment est bio à 60%. Eataly a développé un modèle économique performant, fondé notamment sur le respect de l’environnement et des producteurs. Le groupe a, depuis sa création au début des années 2000, racheté de nombreux producteurs et artisans italiens pour leur permettre de se développer en proposant leurs produits dans ses food court.

Branché, éco-responsable et proposant une expérience client inédite en France, Eataly s’impose comme un concurrent de taille face à une offre existante déjà foisonnante. On retiendra que la marque italienne a signé un contrat d’exclusivité avec le groupe Les Galeries Lafayette. D’autres points de vente Eataly devraient donc éclore en France sous peu. On pronostique quatre magasins en France, probablement un deuxième à Paris.

Victoire Neyraud


Autres actualités