Comment ouvrir ou reprendre une brasserie


Article publié le : 16/07/2018

Après plusieurs années marquées par un net recul de son activité, le secteur de la restauration traditionnelle surfe sur une dynamique positive. Amorcée en 2016, cette reprise s’explique par une fréquentation globale des établissements en constante progression avec un ticket moyen qui tend également à augmenter. Dans ce contexte, ce secteur d’activité ouvre droit à de réelles perspectives de développement, sous réserve de composer avec un environnement hautement concurrentiel et de proposer une offre qui répond aux nouveaux modes de consommation. Vous souhaitez ouvrir ou reprendre une brasserie ? Spécialiste de la vente de fonds de commerce et d’entreprises depuis 1973, Pic inter vous oriente pour vous aider à bien préparer votre projet professionnel.


 

La première étape consiste à réaliser une étude de marché en vue d’ajuster le positionnement et l’offre culinaire que vous comptez commercialiser dans votre future brasserie. À de rares exceptions près, votre établissement sera en concurrence avec plusieurs acteurs d’envergures différentes sur votre zone de chalandise. Cette étude de marché doit vous permettre de déceler les attentes de votre clientèle ciblée, d’analyser les tendances du marché et d’évaluer les forces et les faiblesses des professionnels de la restauration établis sur votre zone d’implantation. Gardez en tête que l’environnement concurrentiel aura un impact direct sur votre politique tarifaire, l’image de marque de votre établissement ou encore la qualité des prestations proposées.


 

À l‘instar de tout commerce de proximité, l’emplacement et les spécificités du local commercial sont des composantes essentielles qui conditionnent la réussite d’une brasserie. La qualité d’un emplacement s’apprécie selon plusieurs critères, parmi lesquels :

  • la localisation géographique,

  • la visibilité et l’exposition de l’établissement,

  • l’accessibilité des lieux,

  • le flux de passants,

  • le profil des clients fréquentant le lieu,

  • la superficie et l’aménagement intérieur du local : celui-ci doit être suffisamment grand pour accueillir une cuisine, un bar, une ou plusieurs salles et éventuellement une terrasse,

  • l’attractivité de l’environnement commercial,

  • les éventuels aménagements urbains qui sont prévus dans le quartier.


 

Pour faciliter vos recherches, Pic Inter propose un large choix de fonds de commerces brasseries à vendre.


 

Pour mener à bien votre projet professionnel, vous devez vous entourer d’une équipe soudée et investie. Dans le cadre d’une reprise d’une brasserie, prenez le temps d’échanger avec le personnel pour jauger de leur compétence et de leur motivation à poursuivre l’aventure à vos côtés.

Enfin, plusieurs formalités administratives doivent être remplies avant ouverture ou reprise d’une brasserie. En premier lieu, une déclaration préalable doit être effectuée auprès des autorités municipales. Par ailleurs, l’exploitant d’une brasserie est tenu d’afficher au sein de son établissement la législation relative à la répression de l’ivresse publique et à la protection des mineurs contre l’alcoolisme. En parallèle, les prix (taxes et services compris) doivent être dûment affichés et lisibles à l’extérieur de la brasserie. Enfin, vous devez être titulaire des licences obligatoires pour pouvoir vendre de l’alcool légalement. N’hésitez pas à contacter Pic Inter pour vous aider à réaliser votre projet d’achat d’un fonds de commerce brasserie


Autres actualités