Le lowcost : comment ça marche ?


Ce système permet de faire gagner du temps à l’expert-comptable ainsi qu’à ses clients. En effet, toutes les informations nécessaires sont disponibles sur internet et les dossiers sont facilement classés grâce à l’informatique.

Sur le plan financier, c’est également bénéfique pour le client puisqu’il ne paie que les services qu’il a obtenus.

Le client peut voir toutes les modifications faites sur son exercice comptable et s’acquitter de sa facture de saisie comptable grâce à des cartes prépayées. Il en est de même pour les cartes prépayées de conseil.

Le lowcost comptable ne nécessite pas l’impression sur papier des documents et réduit ainsi les charges de la société.

Des bureaux d’expertises comptables lowcost existent dans certaines régions de France : cela permet d’économiser sur les loyers, par exemple. La location de salle et les temps de déplacement sont supprimés, devenus inutiles. L’entreprise peut ainsi économiser sans pour autant délaisser les normes de qualité et les normes professionnelles.

Cependant, dans le cas où les dirigeants d’une entreprise ont des difficultés par rapport aux outils informatiques, ils doivent faire appel à un expert-comptable de proximité.

Par contre, il est plus pratique aux graphistes, aux agences conseil, aux formateurs et aux consultants de faire appel à un expert-comptable lowcost.

Le nouveau client peut essayer ce service pendant trois mois. Au bout de cette période, s’il n’est pas satisfait, il sera remboursé en totalité. Il est important de noter que dans le cas d’une expertise comptable classique, cette caution n’existe pas.

Le service lowcost avance et innove chaque jour, pour pouvoir proposer des services qui répondent plus aux besoins des clients.


Autres actualités