Création d’entreprise : améliorer votre régime social


Cette amélioration aide à anticiper les éventuels problèmes (maladie ou accident) qui vous obligeraient à cesser temporairement ou définitivement votre activité, ce qui occasionnera des impacts négatifs sur vos revenus professionnels. En outre, cela vous permettra également de préparer votre retraite étant donné l’écart important qui sera observé entre vos revenus actuels et ceux perçus à votre retraite.

Votre régime social obligatoire

Étant donné votre statut d’indépendant, vous êtes soumis au régime social des travailleurs non salariés. Cela inclut la protection relative :

-          À l’assurance maladie-maternité : vos droits sont les mêmes que pour les assurés du régime général des salariés (remboursement de soins, hospitalisation…). Quant aux prestations se rapportant à la maternité, celles-ci dépendent de votre activité. 

-          Aux allocations familiales : vous bénéficiez des mêmes aides que pour les assurés du régime général des salariés.

-          À l’incapacité au travail : le montant des indemnités varie selon votre activité (ex : pour une activité artisanale, le montant de l’indemnité journalière versée par le régime social obligatoire ne dépasse pas les 50,70 €).

-          À l’invalidité-décès : la valeur des prestations dépend de votre activité. En principe, celles-ci sont assez faibles.

-          À la retraite : vous devez cotiser pour un régime de base obligatoire, un régime complémentaire et un régime supplémentaire (pour certaines professions libérales).

Outre l’amélioration de la couverture sociale, vous devez également améliorer votre protection sociale. En début d’activité, vous devez améliorer les prestations de prévoyance. Au fil du temps, vous devez envisager des solutions pour améliorer votre retraite.

Les solutions pour améliorer votre protection

Il existe de nombreuses solutions complémentaires à votre couverture sociale, dont les produits de retraite accessibles au chef d’entreprise et les plans d’épargne retraite pour les entreprises employant au moins un salarié (permet de bénéficier d’avantages fiscaux attractifs).


Autres actualités