Les enjeux des Assises de l’entrepreneuriat


Neuf groupes de travail sont chargés de réfléchir, chacun sur une thématique propre, à des propositions de mesures qui permettront d'atteindre l'objectif qui leur est fixé. La priorité sera axée sur les idées créatrices d’innovation et d’emploi, quel que soit le secteur d’activité.

Ci-après les neuf thématiques de travail :

  • Diffuser l’esprit d’entreprendre auprès des jeunes
  • Asseoir un cadre fiscal durable pour l’entrepreneur
  • Mobiliser tous les talents pour la création d’entreprise
  • Proposer de nouvelles sources de financement pour les entreprises
  • Promouvoir et valoriser l’entrepreneuriat « responsable »
  • Stimuler toutes les formes d’innovation dans l’entreprise
  • Offrir à l’entrepreneur un accompagnement global et sur mesure
  • Réussir la projection précoce des PME à l’international
  • Inventer l’entreprise du « futur »

Conformément aux engagements qu'avait pris le gouvernement lors du Pacte national pour la croissance, Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME et du Numérique, va donc réunir entrepreneurs, organisations syndicales et patronales pour la première séance du comité de pilotage des Assises. « Le programme d'action gouvernemental sera présenté en avril, avec l'ambition de faire de la France un pays plus accueillant pour l'entrepreneur », indique le communiqué de Bercy.

Le comité de pilotage des Assises de l'Entrepreneuriat demande aux neuf groupes de travail d'approfondir et de piloter 55 pistes de propositions prioritaires parmi les 90 identifiées. Elles seront examinées de façon détaillée lors de la 3e réunion qui se tiendra à la fin du mois de mars. A l'issue de ces travaux, un programme d'action gouvernemental, composé d'une vingtaine de mesures, sera présenté.


Autres actualités