Se former au métier de créateur ou repreneur d'entreprise


Si le créateur ou repreneur n'a pas d'expérience ou de formation en gestion et en management, cette phase devient alors une nécessité absolue.

Plusieurs mesures pour assurer une formation à ces futurs dirigeants ont été mises en place par les organismes publics. Certaines dispensent un apprentissage subventionné totalement ou partiellement, d'autres permettent la prise en charge du coût de ces formations.

Les activités commerciales, de services ou industrielles

Les Chambres de commerce et d'industrie (CCI) de France ont mis en place le « Stage 5 jours pour entreprendre » destiné aux personnes sollicitant pour la première fois leur immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés ou aux chefs d'entreprises commerciales en exercice depuis moins d'un an. Internes aux CCI ou consultants extérieurs, les intervenants fournissent les bases du métier de chef d'entreprise aux créateurs et aux repreneurs.

Le nombre de jours de formation est prolongé en cas de renforcement du stage.

Les activités artisanales

Le « Stage de préparation à l'installation » remplit les mêmes objectifs que le « Stage 5 jours pour entreprendre » mais à destination des futurs artisans. Les aspects production y sont développés en particulier. Il s'agit d'une formation obligatoire préalable à l'immatriculation au Répertoire des Métiers tenu par les Chambres de Métiers et de l'Artisanat.

Une attestation est fournie au nouveau chef d'entreprise à l'issu de ces deux stages.

 

Le financement de ces formations

 

Bénéficiant de financements publics, les coûts d'inscription au « Stage 5 jours pour entreprendre » et au « stage de préparation à l'installation » sont donc réduits pour le créateur ou le repreneur. Toutefois, ce dernier peut bénéficier d'une aide financière s'il est demandeur d'emploi et futur artisan. Dispositif de Pôle Emploi qui finance des formations pour les demandeurs d'emploi, l'« Aide individuelle à la formation » avec son volet « artisan » finance le « Stage de préparation à l'installation » pour les demandeurs d'emploi créateurs ou repreneurs d'une entreprise artisanale.


 

 


Autres actualités