Les fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI)


L’investissement est accessible avec un faible montant et l’épargne du bénéficiaire doit être pilotée par un professionnel.

Qui sont les bénéficiaires ?

Les entreprises pouvant bénéficier des FCPI doivent soit obtenir le label délivré par l'agence Oseo Anvar (label « entreprise innovante »), soit consacrer un tiers de leur chiffre d'affaires à la recherche. Hormis ces conditions, elles doivent répondre à certains critères :

-          Entreprises de 2 à moins de 2 000 salariés,

-          Leur siège social est situé dans l’espace économique européen,

-          Leur capital ne doit pas être détenu majoritairement par une personne morale.

Dans le cas où l’entreprise est cotée en bourse, sa capitalisation boursière doit être inférieure à 150 millions d’euros. S’il s’agit d’une holding sans activité de R&D, celle-ci doit détenir plus de 75 % des parts de ses filiales innovantes.

Avantage fiscal

A la première année suivant la souscription, les impôts sont réduits de 22% par rapport à l’investissement, pris en compte dans la limite de 12 000 euros pour un célibataire et de 24 000 euros pour un couple. Au bout de cinq ans, la plus-value est exonérée, mais est soumise aux 12,3% de prélèvements sociaux (13,5 % à compter du 1er octobre 2011). Enfin, certains FCPI donnent droit à une réduction de l'impôt de solidarité sur la fortune. Elle s'établit à 50% des sommes investies, mais est plafonnée à 18 000 euros. 

Où souscrire ?

Les FCPI sont accessibles auprès des réseaux bancaires, des conseillers en gestion de patrimoine ou des plates-formes internet spécialisées telles que best-fcpi.com, mes-fcpi.fr, hedios.com ou haussmann-patrimoine.fr

Pour obtenir la qualification, déposez votre demande auprès d’OSEO. Les droits d'ouverture du dossier s'élèvent à 3 000 euros HT et sont à la charge de l'entreprise. La qualification "entreprise innovante" est valable pendant trois ans.


Autres actualités