La mini-check list marketing du créateur d’entreprise


Choisir un rapport qualité/prix adapté à la cible

Vous avez trois possibilités :

  • Offrir un produit de gamme pas cher.
  • Offrir un produit haut de gamme avec un prix élevé.
  • Offrir un produit moyen avec un prix moyen.

Remarques : 

  •   Si votre projet vient de démarrer, la troisième stratégie est déconseillée.
  •  Il convient de cibler un segment spécifique et de se différencier, plutôt que de courir après plusieurs lièvres à la fois.
  • L’apparence extérieure du produit est déterminante pour séduire la clientèle.

Politique de prix simple et claire

  • Affichez clairement vos prix avec toutes les indications indispensables.
  • Proposez le maximum de modes de paiements et faites-le savoir au public.
  • Réduisez les freins à l’achat. Exemple : service après-vente gratuit pendant 1 mois ; garantie satisfait ou remboursé ; des messages comme « spécialement conçu pour les débutants » ou « ouverture facile »…

Activités et compétences distinctives claires

Vos clients doivent être en mesure d’appréhender ce qui vous distingue des autres. Pour cela, n’hésitez pas à parler des qualités génériques de votre produit, notamment de ses plus par rapport aux autres, en définissant votre « Unique Selling Proposition ». Le but est de présenter un avantage qui n’est pas encore valorisé sur le marché cible ou qui n'est pas encore bien satisfait.

Positionnement adapté à la clientèle

D’abord, votre offre doit correspondre à une demande, de préférence, une qui existe déjà. En effet, créer une demande exige de l’effort pédagogique et beaucoup de temps.

Il est donc conseillé d’évaluer d’une façon générale le potentiel de clients dans votre zone de chalandise. Par exemple, en déterminant le nombre de passants dans une rue, vous pourrez estimer le nombre de clients potentiels d’une boutique. Enfin, pour couvrir tous les segments de marché, proposez deux à trois déclinaisons du produit.

 

Donner un maximum d'informations à la clientèle

Pour que vos clients puissent prendre aisément leur décision d’achat, proposez-leur des outils marketing tels que des échantillons, des fiches produits, des photos, des vidéos…

Vous pourrez en profiter pour exposer les bénéfices du produit et surtout le type de besoin que votre produit pourra prendre en charge, d’où l’importance des témoignages, success stories, cas pratiques, photos et autres pour renforcer cette idée.

La publicité et le bouche à oreilles ne suffisent pas pour se faire connaître

La publicité est, certes, utile pour faire connaître votre entreprise, mais elle ne suffit pas. Mettez toutes les chances de votre côté en multipliant les démarches et les supports de communication. Par exemple, vous pouvez recourir à des techniques marketing comme la création des communiqués de presse, l’affiliation sur internet…

Pour enrichir votre carnet d’adresses et gagner en compétences et expertises, contactez les entreprises qui travaillent dans le même domaine d’activité que vous et proposez-leur un accord de partenariat.

Concrètement, vous devez établir un planning d’actions marketing à mettre en place dans les premiers mois de votre activité et définir un budget prévisionnel. Parallèlement, contactez les influenceurs dans l’acte d’achat.

Importance de la mise en place d’une base de données clients.

Grâce à la base de données clients, la fidélisation, le ré-achat et l’élaboration de nouveaux produits seront entrepris plus facilement. Ainsi, il est conseillé de prendre les coordonnés de chaque client lors de l’achat. Sollicitez un minimum d’informations à la première demande, car plus vous en demandez, plus vous avez des chances que le client refuse.

Tableau de bord ou journal de bord pour contrôler et corriger

Ce type de tableau vous permettra de contrôler toutes les activités effectuées jusqu’ici. Grâce aux informations disponibles, vous pourrez corriger les failles de l’exercice. Un logiciel de gestion est nécessaire pour obtenir des calculs en temps réel.


Autres actualités