La matrice SWOT et votre projet de création ou de reprise d’entreprise


L'APCE conseille à tous les créateurs ou repreneurs d’entreprises de recourir à la matrice SWOT en vue d'analyser les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces éventuelles de votre idée, ou sur le long terme de votre projet. Cette synthèse d'information est un outil d'aide à la décision de l’entrepreneur ; l’information est représentée dans un tableau composé de 4 grandes cases : verticalement sur 2 colonnes, on retrouve la liste des éléments ayant une incidence positive et défavorable sur l'objet étudié. Horizontalement sur 2 lignes seront présentées les données listant les éléments pouvant être pilotés ou régulés, mais aussi ceux appartenant à l’environnement (contraintes, éléments non maîtrisables).

Cette matrice est un exercice d’objectivité mettant au premier plan les caractéristiques majeures de votre idée de création.

Dans le volet des forces, posez-vous par exemple les questions suivantes :

-          Votre produit ou service répond-il vraiment à un besoin (pour qui et dans quel but) ?

-          Est-ce-que la population ciblée est représentative pour imaginer un projet solvable ?

-          Est-ce que celle-ci pourrait être fidélisée ou renouvelée ?

La matrice pose aussi les vraies questions de la concurrence et de la pénétration du marché. Dans une logique de politique de différenciation du produit ou du service, votre idée est-elle une véritable innovation en la matière ?

Dans cette première partie, la matrice SWOT pose les bases essentielles de votre projet avec des questions relatives à la maîtrise de votre métier ou de vos acquis en termes de management entrepreneurial (compétences techniques, informatiques, commerciales, de gestion).

Le volet des faiblesses permet d’anticiper les obstacles liés aux divers moyens de financement, de revoir de manière plus modeste votre projet, ou encore d’aborder en diverses étapes le lancement. Entre également dans le cadre des faiblesses, la situation selon laquelle il n’y aurait qu’un seul donneur d’ordre pour prospecter d’autres clients. Est-ce que votre formation ou celle de votre équipe suffit à lancer et développer le projet, ou nécessite-t-il au contraire le concours d’un sous-traitant ? Comment anticiper les barrières culturelles et comportementales du côté des clients potentiels afin d’adapter l’offre à la demande ? Est-ce que les cibles de votre projet sont trop vastes, difficiles à définir (étude de marché poussée) ? La matrice rappelle aussi la question du financement externe venant de partenaires de référence, avec l’élaboration du business plan. La structuration des forces commerciales est également évoquée dans cette analyse SWOT.

Parmi les questions relatives au volet menaces, l’analyse SWOT pose la question de la réglementation, de la notoriété ou du produit de substitution... L’arrivée précoce de votre idée ou du produit sur le marché n’engendrera-t-elle pas de la frilosité, de l'attentisme de la part de votre cible ?

Enfin, le volet des opportunités propose des stratégies et des actions en votre faveur : constitution d’un réseau, représentation exclusive pour la France des services et produits extérieurs, constitution d’un réseau d'apporteurs d'affaire pour la prospection, opportunités de conquête de marchés en cas d’innovation…

Pour mieux apprécier l’apport de cette matrice dans l’avancée de votre projet, il est judicieux de la soumettre à l’opinion d’autres personnes en vue de combler les éventuelles lacunes. Outil très apprécié des futurs investisseurs, la matrice SWOT complète ou confirme les données du business plan.


Autres actualités