L’étude de marché est-elle vraiment nécessaire ?


Beaucoup de porteurs de projet confèrent un rôle indispensable à la mise en œuvre d’une étude de marché « dans les règles », certains l’externalisent même à d’autres. Or, une telle attitude risque d’éloigner le créateur de la réalité de son marché dans la mesure où il commence à croire fermement aux chiffres obtenus.

L’étude de marché n’est pas un passage formel car les chiffres sont loin d’être importants au moment de générer le chiffre d’affaires. Le plus important reste la compréhension des attentes de la clientèle, laquelle contribue fortement à valider l’existence de l’opportunité de marché.

De ce fait, pour comprendre les enjeux et les attentes des prospects, rien de mieux qu’un contact direct avec eux. Une relation directe permettra d’appréhender leurs besoins réels et de définir les problèmes que l’entreprise se proposera de résoudre. Grâce aux données recueillies, vous pourrez établir vos plans commercial, marketing et opérationnel.

Dans la phase d’étude de marché, le porteur de projet est assimilé à un enquêteur qui veut résoudre son enquête. Plusieurs questions lui trottent dans la tête : quelle saisonnalité ? Qui peut faciliter l’accès aux prospects ? Qui sont les concurrents ? Pourquoi telle ou telle offre n’existe pas ? Quels sont les prix déjà pratiqués ? Sur quels critères s’effectuent les choix ? Quel cycle de décision ? Or, étudier un marché ne se résume pas à un rapport sur papier que l’on délègue à un autre. C’est une recherche de vérité continue sur ses clients et ses concurrents.


Autres actualités