Entreprise et administration : partenaires ou frères ennemis ?


La lourdeur administrative française est un frein à l’arrivée des entrepreneurs. En effet, ceux-ci sont rebutés par la pression économique pesante ainsi que par les répondeurs surtaxés par lesquels il faut inévitablement passer. Les administrations recherchent pourtant davantage d’efficacité afin de permettre aux entrepreneurs de se consacrer à l’essentiel de leur activité.

·         Simplifiez le démarrage de votre activité

Il existe divers moyens permettant de contourner les charges de gestion au lancement de votre entreprise : le portage salarial modifie les honoraires en salaires entre le client, l’entreprise de portage et l’entrepreneur. Il est en effet normal qu’une différence soit apparente entre les honoraires HT et les revenus nets.

La formule d’auto entrepreneur permet de diviser les frais par 2 en échappant également à la TVA. Dans ce cas, le chiffre d’affaires est limité à 30 000 euros pour la vente de services et à 80 000 euros pour un commerce de produits.

·         Veillez aux formalités d’immatriculation de votre entreprise

Pour passer de l’expérimentation d’activité à la création d’entreprise, il existe diverses formalités : rédaction des statuts et immatriculation. Il est conseillé de faire appel à un juriste pour mettre en place les fondements de votre société. Il existe en effet des risques qui peuvent s’avérer dramatiques pour votre affaire. Le film « Social Network », qui relate la création du réseau social Facebook, en donne une illustration.

·         Les « services » qui marchent et les autres

En tant qu’entrepreneur, vous devez prendre connaissance des caisses obligatoires et des services incontournables. Les plus efficaces d’entre eux ne sont pourtant pas toujours ceux que vous croyez. Pour les télécommunications, vous verrez qu’il est difficile de joindre certains services. La Sécurité sociale fait actuellement des progrès afin de traiter toutes les demandes qu’elle reçoit. En revanche, la RSI (Régime de la sécurité des indépendants) est connue pour être pratiquement injoignable que ce soit par courrier ou par téléphone. Cette dernière a d’ailleurs décidé de prendre en main les services de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie qui, pourtant, est plus active et plus à l’écoute de ses abonnés.

Dany Boon disait : « Pour entreprendre en France, il faut être fou ou immigré ». Le comique avait raison dans la mesure où les charges pesant sur les entrepreneurs sont en effet lourdes et que joindre certaines administrations relève du parcours du combattant. Toutefois, n’hésitez pas à vous faire entendre et à envoyer directement des lettres en RAR aux PDG si cela s’avère nécessaire. Il en va du bon fonctionnement de votre entreprise.


 


Autres actualités