Entreprendre avec un ami d’enfance


Emeric Sauty de Chalon, président de la société 1855, un commerce de vins sur internet, donne son avis là-dessus. Ce dirigeant d’entreprise est, en effet, associé à son ami d’enfance Thierry Maincent dans ses activités.

Pour ce leader, la confiance figure parmi les premières conditions de réussite d’une association. Cette confiance, de même que la complicité, s’acquiert au fil des années et à l’épreuve du vécu. L’admiration et le respect des personnes avec lesquelles on s’associe constitue également l’une des bases de réussite d’une entreprise. Ces qualités entraînent l’absence de jeux de pouvoir tout en permettant aux associés d’éviter de perdre du temps avec les conflits d’ego. L’installation et le développement d’une confiance mutuelle laissent une place importante à la communication et aux échanges. De ce fait, les associés ne peuvent plus ressentir la peur de perdre le pouvoir, une situation à laquelle la plupart des dirigeants d’entreprises sont confrontés.

De par l’expression « C'est dans les moments difficiles qu'on reconnaît ses vrais amis », l’associé-ami est également une aide précieuse lors des phases de doute ou des périodes critiques liées à la conjoncture économique. A ces moments-là, un associé-ami peut largement apporter sa contribution, notamment son soutien moral. Le secret de la réussite d’une association entre amis réside dans la puissance de travail démultipliée car tout être humain ne peut pas exceller dans tout domaine et toute personne ne peut pas être partout en même temps. Le développement d’une entreprise repose également dans la juste répartition des rôles, selon les envies et les capacités de chaque associé car la confrontation des points de vue divergents et les talents complémentaires sont sources de succès entrepreneuriaux.



Autres actualités