Découvrir rapidement la création d'une entreprise


La première étape à suivre consiste à trouver une idée de création d’entreprise. Plus votre idée sera innovante, plus vous devrez analyser la capacité de vos futurs clients à l’accepter. Plus elle est banale, plus vous devrez distinguer ce qui la différencie des offres déjà existantes sur le marché. L’essentiel à cette étape est de bien définir votre idée.

Ensuite, vous devez vérifier si votre idée est réalisable (par rapport à vos motivations, vos ressources et contraintes personnelles…). Pour cela, vous devez vous documenter et demander conseil auprès des spécialistes. Vers la fin de cette étape, vous devez vous assurer de la compatibilité de votre projet avec votre situation personnelle. Si ce n’est pas le cas, vous devez apporter des mesures correctives, soit une modification de votre projet soit vous devez vous former ou vous associer.

Il convient ensuite de faire une étude de marché afin de connaître votre potentiel clientèle, de vous positionner face aux concurrents et de concevoir vos produits ou services suivant les éléments que vous aurez recueillis. L’analyse des besoins de la clientèle et l’étude sur la concurrence permettent de déterminer un prix convenable pour les futurs clients et de définir les premières actions à réaliser pour attirer la clientèle.

L’étape suivante se base sur la traduction financière des éléments du projet. L’établissement de comptes prévisionnels permet de définir les capitaux nécessaires pour le lancement de l’entreprise et de savoir si l’activité prévisionnelle peut générer un montant de recettes suffisant pour régler les différentes charges. Cette étape permet d’étudier la cohérence et la viabilité du projet.

Après avoir évalué tous vos besoins ainsi que les ressources financières disponibles, vous devez trouver des investisseurs pour financer les capitaux manquants. À ce stade, il est recommandé de s’adresser à des organismes maîtrisant les outils de financements existants (capital risque, prêts à l’entreprise, crédit-bail…).

Notez que de nombreux dispositifs d’aide à la création d’entreprise peuvent vous être accordés. Ces aides sont généralement fournies par l’État ou les collectivités locales dans le but d’inciter la réinsertion professionnelle des personnes en difficultés, la création d’emploi et l’implantation d’entreprises dans des territoires prioritaires en termes d’aménagement du territoire. Ces aides peuvent être d’ordre financier ou social.

Lors de la création d’entreprise, vous devez choisir le statut juridique adapté à votre projet : société ou entreprise individuelle ? Pour ce faire, faites-vous assister par un professionnel. Ensemble, vous devez analyser les avantages et inconvénients de chaque statut en considérant votre projet et votre situation personnelle.

L’étape suivante est l’installation de l’entreprise dont le premier objectif est de mettre en œuvre les contacts avec la clientèle pour avoir rapidement des commandes et pour préparer les outils de production nécessaires.

Au cours des premiers mois d’activité, la connaissance des principes de base régissant la fiscalité et la gestion de l’entreprise est essentielle. Cela vous permettra de respecter les formalités nécessaires et de vous adresser aux administrations concernées.


Autres actualités