Ce qu’il faut savoir pour un jeune créateur d’entreprise


Avant d’entreprendre, il s’avère important pour tout jeune créateur d’entreprise de s’assurer qu’il est prêt à garantir son projet quels que soient les moments de doutes ou de difficultés pouvant se présenter tout au long de sa carrière. Des experts comme le président de l’association 100 000 entrepreneurs, Philippe Hayat, entrepreneur depuis plus de 20 ans, ainsi qu’Aïni Hannachi, responsable de l’Observatoire des Pratiques Pédagogiques en Entrepreneuriat (OPPE) au sein de l’Agence pour la création d’entreprise (APCE), disposent également de leurs propres idées sur ce sujet.

Selon Aïni Hannachi, la création d’une entreprise peut être effectuée par tous les étudiants, diplômés ou non. Pour elle, une première expérience professionnelle constitue sans nul doute un atout pour la mise en place d’une société mais le plus important c’est « de savoir chercher les informations utiles et être capable de trouver par qui on peut se faire aider ». En complément à tout cela, Philippe Hayat avance qu’il n’existe pas de moment idéal pour la création d’une boîte car c’est seulement la viabilité du projet qui importe. Toutefois, si un futur entrepreneur hésite encore sur le domaine dans lequel il veut intervenir, le mieux serait d’acquérir une première expérience en poste afin de mieux s’imprégner de tout ce qui concerne le secteur d’activité. Par ailleurs, le fait de prendre en compte les aspects juridiques et le plan de financement est important pour la création d’une entreprise mais il est également indispensable de procéder à une étude de marché et à un test d’idée auprès de l’éventuelle population cible. En effet, les deux experts soulignent « qu’un bon projet est un projet qui offre une réponse à une demande ».



Autres actualités