Aide et soutien financiers à la création ou reprise d’entreprise


-          L’ADECE (Aide au demandeur d'emploi créateur ou repreneur d'entreprise) propose une subvention de 1525 € à 3050 € au compte de l’entreprise immatriculée en création depuis plus d’un an. Les personnes concernées sont les bénéficiaires du RSA et les demandeurs d’emploi de longue date n’ayant pas eu de financement auprès des banques. Cette subvention n’est pas cumulable avec d’autres et émane de la décision du conseil régional d’Aquitaine sur demande d’instruction de l’ADIE. Ce financement intervient 6 mois après la demande du bénéficiaire.

-          Le fonds d'expertise à la reprise d'entreprise par les salariés est une autre forme de financement couvrant 80 % des expertises ou des accompagnements (HT ou TTC en fonction de la qualité du bénéficiaire). En partenariat avec le Conseil Régional d'Aquitaine, l’aide sera accordée à titre personnel au salarié ou au groupe de salariés candidats à la reprise de l’entreprise dans laquelle il(s) est(sont) salarié(s). Le repreneur peut ainsi bénéficier d’un accompagnement pour 10 journées de conseil, soit en tout un plafond d’aide de7 600 € HT ou 8 800 € TTC.

-          Le Prêt à la Création d'Entreprise ou PCE est une aide financière allant de 2 000 à 7 000 € s’étalant sur 5 ans, avec un différé de remboursement de 6 mois. Il concerne les entreprises au stade de création (numéro de Siren attribué), employant au maximum 10 salariés ; une autre condition de cette aide est de n’avoir pas eu recours à l’épargne publique ni bénéficié d’un financement bancaire à moyen ou à long terme, les besoins réels du bénéficiaire ne devant pas excéder 45 000 €.Le taux est identique à celui de la banque et correspond à un prêt sans garantie ni caution personnelle. Cette aide pouvant être cumulée avec le prêt à taux zéro Nacre, la somme de ces 2 financements ne doit toutefois pas être supérieure au montant du prêt bancaire associé. Ce financement garanti par OSEO s'adresse aux TPE avec des ressources totales inférieures à 45 000 €. De plus, seuls les nouveaux entrepreneurs pourront bénéficier de cette aide pour une première création ou une
entreprise créée il y a moins de 3 ans.

-          Gironde Initiative (PFIL) est un prêt d’honneur situé entre 1500 € et 7600 €. Ce prêt peut s’étaler sur3 à 5 ans avec possibilité de différé de remboursement entre 3 et18 mois maximum. Les principales bénéficiaires sont les entreprises de moins d’un an créées ou reprises, dans les secteurs de l’artisanat ou du commerce. Ces prêts d’honneur ne sont pas cumulables avec les aides venant de la Caisse Sociale de Développement local ou de l’ADIE. Chaque prêt d’honneur est garanti auprès de SOFARIS, pour un coût de 1,20 % du montant accordé. L’accès à ce prêt d’honneur est soumis à certaines conditions : le besoin en financement doit être situé entre 9146 € et 182 939 €, le demandeur doit avoir un prêt complémentaire et être parrainé.

-          La Caisse Sociale de Développement Local constitue une autre source de financement, avec un prêt à hauteur de 1500 € minimum et plafonné à 12 000 € sous réserve que l’activité soit située dans l’agglomération bordelaise (CUB). Le taux de remboursement se situe entre 0 % et 5 % sur 5 ans avec un différé de remboursement possible de 3 mois. Les principaux bénéficiaires sont les porteurs d’un projet de création ou de reprise d’entreprise n’ayant pas accès aux prêts bancaires ou à l’appui financier d’un BFR ainsi que les acteurs du développement d’une activité en soutien aux entreprises en difficulté.

-          L’ADIE ou association pour le droit à l'initiative économique propose un plan de financement de 10 000 €. Les titulaires du RSA ou les demandeurs d’emplois et salariés précaires sont les principales cibles de cette aide financière. Toutefois, il sera demandé une caution solidaire de 50 % du montant du prêt aux principaux bénéficiaires ainsi qu’une contribution de solidarité de 5 % du montant du prêt en vue d’alimenter le fonds de solidarité de l'ADIE. Différents prêts sont disponibles : le prêt solidaire peut atteindre un plafond de 5 500 €, s’étalant sur 24 mois avec un taux mensuel de 9,71 % ; le prêt d’honneur à 5 000 € avec un taux de 0 % sur 48 mois maximum ; le prêt de matériel a été mis en place pour tester une activité en disposant d’un matériel de vente sur les marchés ou d’un ordinateur. Cette aide dure 3 mois et est renouvelable une fois. Un accompagnement personnalisé est dispensé à chaque emprunteur lors du remboursement du prêt.

-          Les créateurs ou repreneurs d’entreprise créant 5 à 10 emplois dans les deux à trois premières années peuvent se tourner vers le Réseau Entreprendre Aquitaine pour leur emprunt. Sous réserve d’un examen de dossier par le comité d’engagement, ces principaux bénéficiaires auront un prêt personnel plafonné à 22 000 € suivant l’apport du créateur. Cette aide à taux 0 % est remboursable sur 5 années.

-          Aquitaine Création Investissement (ACI) aide le financement des jeunes entreprises de l’industrie de moins de 5 ans d’existence. Cette initiative d’aide prône la création et l’innovation des entreprises et participe à les subventionner à hauteur de 75 000 € à 200 000 €.

-          Aquitaine Amorçage propose une aide pour les créateurs d’entreprises innovantes sous forme de prêt d’honneur pour financer des études de projet avant la création d’entreprise comme la faisabilité industrielle. Le montant de cette aide s’élève de 15 000 à 30 000 € par porteur, de 15 000 à 80 000 € par projet. Le remboursement se fait sur 6 ans.

-          Le Fonds de garantie à l'initiative des femmes (FGIF) est une sorte de garantie des prêts pour le besoin en fonds de roulement ou d’investissement. Cette aide, spécifique aux femmes à haute responsabilité dans les entreprises de moins de 5 ans, s’élève à 5 000 € minimum. Elle s’inscrit dans le plan de financement de démarrage ou de développement de l’entreprise, et son taux de couverture est de 70 % avec une durée allant de 2 à 7 ans ; le coût de la garantie comprend la commission de 1,5 % du montant du prêt, additionné à la cotisation mutuelle de 1 %.

-          Le FAC33 ou Fonds départemental de garantie est une aide au financement revêtant une forme de prêt à long et moyen terme avec un encours maximal garanti de 61 000 €. Les principaux bénéficiaires sont les entreprises sises en Gironde (employant moins de 250 personnes, CA inférieur à 15 millions d’euros). Pour pouvoir bénéficier de cette aide, les entreprises doivent exercer dans l’industrie, l’artisanat, l’informatique, le tourisme familial, l’agriculture, le commerce ou encore en tant que prestataire de services pour les TPE en zone rurale.

-          Le Fonds aquitain de garantie est destiné aux entreprises de moins de 1 an et dans le secteur industriel, à celles situées en dehors des pôles urbains, ou encore aux transmissions. Cette aide financière en partenariat avec la SOFARIS et le conseil régional d'Aquitaine se présente sous forme de prêt personnel à long et moyen terme pour le rachat d’entreprise ou pour compenser les fonds propres des dirigeants. Le montant maximal d’encours garanti au titre du dispositif régional est fixé à 600 000 €.

-          Aquitaine Pré-Garantie (prêt garanti) s’adresse aux repreneurs de très petite entreprise artisanale et commerciale immatriculée en Aquitaine. Cette autre aide financière est une garantie allant jusqu’à 70 % du prêt du crédit vendeur, soit un prêt garanti de 100 000 € maximum. Ce dernier doit être amorti sur une durée de 24 à 84 mois.


Autres actualités