Tout comprendre sur la charte des Petites et Moyennes Entreprises innovantes


Afin d’aider les Petites et Moyennes Entreprises (PME) à matérialiser leurs projets innovants, des entreprises à capitaux publics comme GDF Suez, AREVA, la Société Nationale des Chemins de Fer (SNCF), La Poste ou France Télécom s’engagent pour la stimulation des innovations au niveau de ces entreprises ainsi que sur l’ensemble de leurs fournisseurs dans l’objectif de participer à leur développement futur. Grâce à cette collaboration, les entreprises à capitaux publics peuvent accéder à une technologie innovante tout en sécurisant leur approvisionnement grâce à des partenariats économiques. S’appuyant sur les initiatives mise en place chez quelques entreprises signataires ainsi que sur le référentiel des bonnes pratiques créées par l’association pacte PME, la charte des PME innovantes fait suite à des échanges ayant pour objectif de valider sa portée et son intérêt.

En coordination avec tous les signataires, la diffusion et le suivi de l’application à bon escient de la charte repose sur l’Etat français. Un comité de pilotage réunissant le médiateur des relations inter-entreprises, l’Agence des Participations de l’Etat (APE) et la Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services (DGCIS) est également mis en place pour permettre à l’Etat de mener à bien sa tâche ou de faire évoluer la charte. Par ailleurs, une déclaration d’intention individuelle à actualiser chaque année et détaillant le plan d’action à mettre en œuvre l’année suivante est requise pour chaque signataire de la charte afin d’atteindre les objectifs prévus. Un bilan de mise en œuvre des plans d’action, renfermant des éléments chiffrés si besoin est, doit être également fourni à l’Etat par tous les signataires de la charte.

La charte des PME innovantes se fixe comme objectif de :

-          Investir au sein des PME innovantes.

-          Adapter les processus achat au service de l’innovation.

-          Mettre en place un pilotage spécifique au sein des entreprises.

-          Accompagner les PME pour faire aboutir leurs projets d’innovation.

-          Contribuer au développement des PME ayant des projets innovants.

-          Assurer un accès simple pour les PME aux différents axes d’innovation des grandes entreprises.

-          Encourager les PME à utiliser leurs résultats pour s’ouvrir et se développer sur d’autres marchés.


Autres actualités