Politique de Modernisation de l’action publique


En effet, la baisse attendue de 2 milliards d'euros du déficit public devrait être effective dans les prochaines semaines. Ceci s’inscrit dans la Modernisation de l'action publique (MAP) annoncée par le gouvernement.

Cette nouvelle donne s’illustre par ailleurs par un allègement des charges aux entreprises et un octroi de crédit d'impôt pour la recherche. Ces aides aux entreprises ont été évaluées à 1 milliard d'euros d’économie pour l’horizon 2014 et plus de 2 milliards d'euros en 2015. Un trio d'experts piloté par l'inspecteur des finances Philippe Jurgensen va mener un audit sur ces aides mixtes de l'État et des collectivités, estimées à 100 milliards d'euros.

La formation professionnelle figure parmi les autres dossiers traités par Matignon dans le cadre de ces aides publiques ; le gouvernement allouera ainsi 1,3 milliard d'économies sur ce volet. A cela s'ajoute la question du « rééquilibrage de la branche famille » pour 2016, avec en prévision un peu plus de 1,5 milliard d'euros d'économies. Le cadrage budgétaire prend peu à peu forme, mais le peuple et les entreprises attendent beaucoup de mesures concrètes. De source sûre, les allocations familiales devraient être débloquées et les arbitrages intervenir dès le printemps. Les aides aux entreprises sont prévues en juillet avec d’un autre côté la politique de l'eau. En novembre de cette année, la « territorialisation de la politique du logement » verra le jour selon les prévisions de Matignon. Les apports des collectivités locales sont révisés à 3 milliards d'euros à l'horizon 2015, contre 1,5 milliard initialement prévu.


Autres actualités