Philippe Grand : « La recherche collaborative ou open innovation"


  • Qu’est-ce que le concept « open innovation » ?

Il s’agit de l’aptitude d’une entreprise à permettre l’apparition de nouvelles idées et leur intégration à un processus de mise en valeur. L’« open innovation » part du principe que les grandes organisations cherchent constamment de nouvelles innovations tandis que les start-up cherchent les moyens qui leur permettraient de réaliser leurs projets.

  • Quelle doitêtre la réaction des entreprises vis-à-vis de ces collaborations ?

La co-recherche montre son efficacité progressivement. Elle s’adapte à presque tous les domaines d’étude malgré le fait que les sciences de la vie ont été les premières à pratiquer cette méthode. Les deux parties doivent partager la gestion du projet tout en restant chacune indépendante dans leurs capacités. L’unique problème de ces collaborations reste dans la répartition des résultats de recherche : la propriété intellectuelle et le partage des revenus futurs posent toujours problème. En effet, la propriété intellectuelle future appartient aux grandes entreprises, or chaque membre du projet apporte sa contribution.

  • Ces collaborations ont-elles un avenir en France ?

Les acteurs institutionnels soutiennent depuis quelques temps les projets de recherche collaborative. Leurs moyens sont conséquents et ils ne cessent d’augmenter. Ils varient de 10 à 20 % pour un grand compte, de 30 à 45 % pour une ETI et jusqu’à 50 à 100 % pour un laboratoire public.


Autres actualités