Les entreprises familiales ne craignent pas la crise ?


La crise ne toucherait pas les entreprises familiales ? Il semble que ce soit le résultat d’une étude réalisée par le cabinet de conseil Ernst & Young. Cette étude a été effectuée dans une trentaine de pays auprès de 280 personnes travaillant dans une entreprise familiale. Il en résulte que presque les ¾ de ces entreprises ont connu une croissance supérieure à 5 % entre juillet 2011 et juin 2012. 1/6 d’entre elles ont même vu leur croissance augmentée de 15 %. 

75 % des entreprises sur lesquelles portait l’étude se trouvent aux États-Unis et en Europe, pays où la crise est prépondérante. Cela prouve la solidité des entreprises familiales et ce constat est important dans la mesure où elles représentent 60 % des entreprises et la moitié des emplois dans les zones citées précédemment.

  • Vision à long terme

Les raisons de cette réussite ?

Le premier critère cité est la gestion dans un but à long terme. Il est important de tenir compte du fait « qu’un temps de pause existe entre la période de production et l’explosion sur le marché. Ceux qui prennent le temps ont ainsi plus de chance de réussir ».

Le deuxième critère est la capacité des entreprises familiales à s’adapter à l’environnement économique. 50 % d’entre elles considèrent les économies émergentes comme des opportunités d’ouverture. Elles envisagent ainsi de mettre en place de nouveaux services à destination de ces marchés.

  • Les cadres non-familiaux, un atout

Côté financement, l’entreprise familiale possède un atout concurrentiel majeur : une partie de ses bénéfices n’est pas partagée entre les actionnaires. Elle peut alors l’utiliser dans l’innovation qui reste le premier critère de développement.

La gestion des ressources humaines entre aussi dans l’efficacité de l’entreprise familiale. Le fait de ne pas associer un membre de la famille à la direction de la société participe à sa productivité. Associer les cadres non-familiaux aux prises de décision est un encouragement plus efficace que l’attribution de salaires élevés.


Autres actualités