Les cadres plaident pour la cause des jeunes entrepreneurs


Rien qu’en 2012, 549 000 nouvelles sociétés ont été comptabilisées. L’augmentation conséquente du nombre de créations d’entreprise en France découle de la mise en place du régime d’auto-entrepreneur. Ce nombre a un peu ralenti à cause de la crise.

Suite à une enquête menée par Via Voice pour HEC, France Inter et Le Figaro auprès de nombreux cadres d’entreprise, près de 70 % d’entre eux pensent qu’aider les jeunes entrepreneurs permet de relancer la croissance économique en France. Cette stratégique, selon ces cadres, donne à la France l’occasion de prétendre à de nouveaux marchés.

Baisse des prévisions de croissance

L’économie française est au plus mal. Pour 2013, le gouvernement a pris la décision de revoir à la baisse les prévisions de croissance suite au constat d’une croissance nulle en 2012. Par la même occasion, les objectifs de réduction du déficit à 3 % du PIB ont également été reportés.

Côté chômage, le gouvernement est convaincu de la réduction significative du nombre de demandeurs d’emploi même si la marge de manœuvre est étroite. L’adoption d’une politique de soutien à l’endroit des jeunes entrepreneurs innovants s’avère être une solution efficace selon les acteurs économiques. Une telle politique se traduit par l’octroi de financements et l’allègement des charges d’impôts.

Ces cadres restent optimistes même si la situation économique du pays est alarmante. Bon nombre d’entre eux sont convaincus que leur situation financière va s’améliorer et que des opportunités vont se présenter à eux prochainement.


Autres actualités