Le LBO peut-il être utilisé comme moyen d’obtenir une entreprise ?


  • Les avantages du LBO ?

Le LBO permet d’acheter une société avec un fonds de départ relativement faible. Cela permet aux entrepreneurs n’ayant que peu de moyens d’acquérir une entreprise. Sur le plan fiscal, si la filiale est détenue à 95 %, les pertes de la holding (elle en fait forcément car le but de sa création reste uniquement l’acquisition de la filiale) sont compensées par les profits de la filiale. L’économie d’impôt permet d’acheter l’entreprise cible, d’où un second effet de levier.

  • Les limites du LBO ?

Pour rembourser l’emprunt d’acquisition contractée par la holding, la filiale doit forcément faire des bénéfices. L’acquisition d’une entreprise en perte de vitesse ne fera qu’endetter la holding qui n’obtiendra pas de dividendes. Il est donc important de cibler la société à acheter et déterminer son prix sans dépasser les limites de la possibilité de remboursement.

  • Les risques

Les risques sont présents si l’entrepreneur n’a pas correctement évalué les possibilités de remboursement de la filiale. Dans ce cas, il est probable que la holding et ses biens soient mis en liquidation ou contrôlés par les créanciers.

Pour éviter ce risque, il est important de prendre de bonnes décisions de gestion : licenciement des gros salaires (en évitant la perte d’efficacité) ou arrêt de la recherche en développement (éventuels risques pour l’avenir). Ces solutions permettent des économies rapides et la filiale génère plus de dividendes. Il est alors recommandé de la vendre dans les années suivant son acquisition, le plus souvent sous forme de LBO. C’est ce qu’on désigne par LBO secondaire ou tertiaire.


 


Autres actualités