Laurence Parisot confirme vouloir modifier les statuts du Medef


  • « Existence d’une inégalité profonde »

Laurence Parisot explique vouloir ce changement de statut à la demande de plusieurs personnes souhaitant qu’elle reste à la tête du Medef. À la lecture du statut actuel de l’organisation, elle affirme ressentir une inégalité profonde du fait que sur les 2 mandats qu’une personne peut effectuer à la tête du Medef, le premier dure 5 ans tandis que le second ne dure que 3 ans. Un nouveau candidat aura ainsi l’occasion de présenter un programme s’étalant sur 5 ans tandis que l’ancien ne le fera que pour une durée moindre. Laurence Parisot affirme aussi que « pour être efficace, il faut de la durée ».

  • La modification des statuts : une étape contraignante

Actuellement, le statut du Medef prévoit de laisser une personne à la tête de l’organisation pour une durée de 8 ans. Ce temps paraît suffisant pour engager des réformes. La modification des statuts pourrait prévoir 2 mandats de 4 ans ou abolir le nombre de mandats maximum.

Le comité statutaire a librement le temps de prendre sa décision. Il devra toutefois se prononcer pour qu’une Assemblée générale soit convoquée par un conseil exécutif du Medef. Cela devrait se faire dans un délai permettant l’organisation d’une élection.


 


Autres actualités