La location en meublé


La location en meublé offre plusieurs avantages au loueur notamment :

-          Au niveau du rendement 

La location en meublé nécessite un grand investissement en raison des dépenses qui doivent être faites pour le perfectionnement des biens comme le prix de l’équipement et de l’entretien. Elle est plus avantageuse que la location nue en raison du loyer qui est de 15 à 25 % plus élevé. La totalité des dépenses relatives à la location meublée est en général retirée du bénéfice imposable.

-          Au niveau de la souplesse du  bail

La location en meublé est plus souple sur la durée du bail car elle peut aller d’une journée à quelques années alors que celle de la location nue est de trois ans au minimum.

-          Au niveau de la fiscalité

Le loyer d’une location en meublé est classé dans la catégorie des BIC ou bénéfices industriels et commerciaux au lieu d’être catégorisé en revenus fonciers. Le BIC permet au loueur de déduire les intérêts d’emprunt, les charges de propriété, d’entretien, de réparation et de copropriété de ses revenus. Il peut également amortir la maison hors terrain ainsi que le mobilier jusqu’à 85 % plus que sa valeur au moment de l’acquisition. Il bénéficie automatiquement des avantages du BIC si ses revenus ne dépassent pas 32 600 euros.

Afin de gérer les éventuels déficits ou de les reporter jusqu’à 10 ans, le loueur en meublé a la possibilité de choisir entre 2 statuts :

 

-          loueur en meublé professionnel (LMP) qui permet de gérer les déficits en les imputant du revenu global. Il offre également l’opportunité d’être exonéré de l’ISF. Pour bénéficier de ce statut, le loueur doit obtenir une immatriculation du Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), percevoir un loyer annuel supérieur à 23.000 euros et retirer de la location 50 % du revenu global de son foyer fiscal

-     loueur en meublé non professionnel (LMNP) quine permet d’imputer les déficits que sur les revenus de la même catégorie


Autres actualités