La création d’entreprises, une valeur sûre


L’Insee annonce que 364 891 nouvelles entreprises ont été créées en 2011 dont la moitié sont des auto-entreprises. La capitale française, quant à elle, a enregistré la même année 22 053 nouvelles sociétés. Ce développement en flèche enregistré au sein du secteur de la création d’entreprise continue jusqu’à ce jour.

Les nouveaux entrepreneurs sont composés à la fois d’hommes et de femmes. Cet univers rassemble également les personnes âgées et les jeunes. Plusieurs sociétés d’études ont mené leurs enquêtes et ont sorti des chiffres évocateurs. Un sondage réalisé par IFOP pour le compte de CCI Entreprendre a permis de savoir que 52 % des jeunes aspirent à fonder leur propre société. Selon l’APCE, l’année 2008 a vu l’intégration de 78 000 jeunes de moins de 30 ans dans l’univers de l’entreprenariat. Les mêmes études ont également permis de souligner que 65 % des jeunes créent leur société sans recourir au crédit bancaire. Les choses ont bien changé par rapport à l’année 2001 où la France n’avait connu que près de 200 000 créations d’entreprise.

2010 est l’année où la France a connu le plus grand nombre de créations d’entreprise avec près de 622 000 créations. Cette situation est due à la mise en place du régime de l’auto-entrepreneur en 2009.

Actuellement, le nombre d’auto-entrepreneurs tend à baisser. Il ne s’agit en aucun cas d’un mauvais signe. Cette situation prouve que seuls les Français qui sont vraiment prêts à devenir entrepreneurs intègrent cet univers.

Depuis le début de l’année 2011, la formation professionnelle relative au monde de l’entreprenariat est devenue payante. La déclaration du chiffre d’affaires est également devenue obligatoire pour les entreprises.


 


Autres actualités