L’option création d’entreprise au baccalauréat


Pour donner aux lycéens l’opportunité de décrocher une mention au baccalauréat, diverses options comme la danse, le cinéma, le surf, les arts plastiques ou encore le grec, ont été intégrées dans le cadre de cet examen. En constatant cette situation, Fabrice Verdier et Jean-Charles Taugourdeau ont proposé l’intégration de l’option « création d’entreprise » au baccalauréat. Cette proposition a rejoint trente autres suggestions dont ils ont fait part dans un rapport rendu à la Commission d’évaluation et de contrôle des politiques publiques ce jeudi. Le sujet abordé dans ce rapport est : « l’évaluation des dispositifs d’aide à la création d’entreprise ».

Cette proposition liée à l’intégration de l’option « création d’entreprise» au bac vise la préparation des jeunes à l’univers de l’entrepreneuriat. Les deux députés vont même jusqu’à projeter d’étendre la sensibilisation des jeunes à la création d’entreprise jusqu’à l’université afin qu’ils soient prêts à fonder leur entreprise une fois leur diplôme en poche.

En dehors de la sensibilisation des enfants et des jeunes à la création d’entreprises, ces deux hommes d’Etat revendiquent également l’accompagnement des bénéficiaires des aides étatiques. Selon eux, une partie des fonds destinés aux aides publiques doit être affectée à la formation professionnelle.

Ces deux hommes politiques ont également réclamé à ce qu’un conseiller interministériel qui se penchera sur le sujet soit nommé. Ils ont également insisté sur le fait de réunir au sein de la Banque publique les dispositifs afférents à la reprise et la création d’entreprise. Par la même occasion, ils ont demandé à ce que les dispositifs afférents à l’export, à l’innovation et à la croissance soient également réunis. Leur objectif est de former une chaîne de croissance qui sera bénéfique pour les futurs entrepreneurs.

Ils ont aussi plaidé en faveur de l’utilisation d’une partie des fonds dédiés à l’assurance vie vers le financement de la création d’entreprises innovantes.


Autres actualités