Consommation collaborative : une nouvelle forme d’économie contributive


Adoptée en France depuis les années 2000, la consommation collaborative attire de plus en plus la société française, et bien d’autres communautés étrangères. Ce terme est utilisé pour décrire un nouveau modèle économique basé sur le partage, le troc, le commerce, la location et l’échange de biens et services entre particuliers, où l’usage l’emporte sur la propriété. Dérivée de la crise économique, des règles budgétaires et de l’émergence d’Internet, la consommation collaborative ne veut pourtant pas remettre en cause la consommation. Sa finalité consiste à inciter les individus de tout type à se rassembler, à se faire confiance et à partager, sans pour autant inverser les conventions de la société. Dans ce sens, toute personne devient collaboratrice et apporte ses contributions aux collectifs créés.

Le système de la consommation collaborative se manifeste habituellement sur les biens usagés ou d'occasion en état plus ou moins correct. Par cela, il devient une autre alternative à la méthode commune « réduire, réutiliser, recycler, réparer », c’est-à-dire les procédés de reconditionnement ou de traitement des déchets. A un certain niveau d’usage, un lien social pouvant être réel ou virtuel (Internet, réseaux sociaux) se crée entre les contributeurs de la consommation collaborative. Ainsi, ce lien social permet de mieux gérer la consommation, puisque le procédé de recyclage l’emporte sur la création. Au fur et à mesure, ce système contributif réduit progressivement la pénurie en matières premières.

A titre d’exemple, l’hébergement d’un touriste (AirBnB ou Sejourning), la location d’équipements ménagers (E-loue ou Lokob), le covoiturage (Blablacar), le partage d’espace de travail (coworking), les achats groupés (La ruche qui dit oui), le financement participatif (crowdfunding), et bien d’autres modèles sont nés grâce à la consommation collaborative. En vérité, la généralisation d’Internet et particulièrement des réseaux sociaux a eu un impact important sur l’essor de ce nouveau mode d’économie.


Autres actualités