Comment obtenir le crédit d'impôt pour frais de comptabilité ?


Un crédit d'impôt pour frais de comptabilité est un système permettant à une entreprise de baisser une grande partie de ses frais comptables jusqu’à 100 %.

Les étapes à suivre pour obtenir le crédit d'impôt pour frais de comptabilité

La réduction d’impôts pour frais de comptabilité est attribuée aux entreprises qui remplissent des conditions spécifiques :

-          elles doivent travailler sous le statut d’entreprise individuelle

-          elles doivent être membres de la CGA ou AGA

-          elles doivent noter leurs frais de comptabilité dans leur déclaration de revenus professionnels, notamment le salaire de l’expert-comptable ainsi que le montant de la cotisation versée par l’établissement qui s’occupe de la gestion de l’entreprise

-          leur déclaration de revenus personnels doit mettre en avant leur crédit d’impôt

-          elles doivent avoir un chiffre d’affaires (CA) en dessous de 81 500 euros pour les sociétés exerçant dans le domaine de la vente et de 32 600 euros pour celles qui axent leur domaine d’activité dans les prestations de services

Comment calculer le crédit d’impôt pour frais de comptabilité ?

Le montant du crédit d’impôt pour les frais de comptabilité est égal à 100 % de la somme versée à l’AGA ou CGA et à l’honoraire de comptabilité. Il ne doit pas dépasser les 915 euros par an.

Exemple : Un travailleur indépendant obtient un chiffre d’affaires de 25 000 euros par an. Il doit payer 950 euros pour l’honoraire de la comptabilité et 200 euros à son centre de gestion.

950 € + 200 € = 1 150 € de frais

1 150 € - 915 € (réduction d’impôt) = 235 €

L’auto-entrepreneur ne doit payer au final que 235 euros. Cependant, si l’honoraire de la comptabilité est inférieur à 915 euros, les services de son expert-comptable ne lui sont pas prélevés.


Autres actualités