Achat d’œuvre d’art : une réduction d’impôts pour les entreprises


L’entreprise bénéficiera de cet avantage fiscal dès la première année d’achat et ce, pendant 5 ans, en déduisant le coût de l’œuvre du résultat imposable par fraction de valeur égale.

Cette fraction ne doit pas excéder de 5 ‰ du chiffre d’affaires.

Pour bénéficier de cette déduction, certaines conditions sont requises, à savoir :

-          l’artiste est toujours vivant

-          l’œuvre est achetée auprès de l’artiste lui-même, dans une galerie d’art, dans une vente aux enchères publiques ou auprès d’un négociant

-          l’œuvre est un instrument de musique : cet instrument ne doit pas être exposé dans les bureaux d’un dirigeant. Il faut qu’il soit dans une salle accessible au public et aux salariés. Il peut également être déposé auprès d’établissements publics locaux d’une région, d’un département ou d’une commune

-          l’œuvre doit ensuite être enregistrée dans l’actif du bilan

Outre l’avantage fiscal, l’achat d’une œuvre d’art par l’entreprise est également un atout majeur pour sa renommée.

L’installation d’une œuvre d’art dans l’entreprise mérite l’organisation d’une réception. Ce sera une occasion pour inviter les clients et renforcer les relations avec les prospects et les partenaires.

Toute entreprise ne peut pas se permettre de s’acheter une œuvre d’art. Des clubs d’entreprises existent pour simplifier cette démarche.


 


Autres actualités