Vendre un commerce


• Diagnostic financier C/A

3. Étude du BFR

Le BFR correspond aux moyens dont l’entreprise doit continuellement disposer afin d’assumer normalement ses activités courantes en trésorerie. Par exemple, une entreprise ne peut accepter des délais de paiement de la part de ses clients que si elle dispose de capitaux le permettant. Ces capitaux permettront d’assurer son bon fonctionnement en attendant que les factures émises soient encaissées.

L’étude du BFR est nécessaire dans la mesure où le BFR représente les obligations de trésorerie auxquelles la société ne peut se défaire et les besoins de placement que les banques ne financent généralement pas.

Le BFR est calculé à partir des moyennes annuelles. Sa valeur peut cependant changer après la cession et cela s’explique par diverses raisons :

- Le cédant a imposé des mesures temporaires afin d’améliorer sa trésorerie ;

- Le repreneur peut décider d’appliquer des mesures correctives afin de réduire le BFR ;

- L’augmentation du chiffre d’affaires après la relance de l’activité peut accroître le BFR.

Les 3 composantes du BFR sont les stocks, les clients et les fournisseurs. Le BFR moyen est alors obtenu par la formule suivante :

  • BFR moyen = Stocks moyen + encours moyen « crédit clients » - encours moyen « crédit fournisseur y compris les dettes fiscales et sociales ».

La valeur du stock est obtenue par la formule :

  • Stocks = (stocks en début d’année + stocks en fin d’année)/2.

Ce stock est le « stock outil ». Il s’agit de la réserve nécessaire au fonctionnement normal des activités de l’entreprise. Sa valeur peut être approchée en effectuant la moyenne mensuelle des stocks pour chaque mois de l’année. Les activités saisonnières ne prennent en compte que la moyenne des mois d’activité et, dans certains domaines, le poste « travaux en cours » complète ou remplace la composante « stocks ».

La valeur de l’encours moyen « crédit clients » est obtenue par la formule :

  • Encours moyen « crédit clients » = (délai moyen de paiement accordé aux clients) x (montant moyen des ventes TTC/jour).

L’encours moyen « crédit fournisseur » est obtenu par la formule :

  • Encours moyen « crédit fournisseur » = (délai moyen de paiement accordé par les fournisseurs) x (montant moyen des achats TTC/jour).

Dans la plupart des sociétés, le règlement des fournisseurs se fait plusieurs semaines après la livraison. Cette pratique engendre un revenu de financement égal à la valeur des marchandises livrées. Celles-ci peuvent en effet rapporter des bénéfices à la vente bien avant d’avoir été réglées.

Les acomptes à la commande imposés aux clients représentent un revenu d’exploitation qu’il est nécessaire de considérer au même titre que la composante « crédit fournisseurs ».

  • Les dettes fiscales et sociales peuvent par ailleurs être évaluées par examen du bilan de l’entreprise. Ces postes de charge sont en effet fixes sauf en cas d’évolution importante d’activité.