Vendre un commerce


Etape 2 : Analyse et diagnostic à réaliser

3- Diagnostic des moyens

Afin de déterminer l’état des moyens utilisés par l’entreprise, il est essentiel de faire le diagnostic des moyens avant la transmission de celle-ci. Pour le cédant, cette étape permet de définir les outils et moyens à exclure ou à inclure dans la cession. Pour cela, plusieurs analyses doivent être effectuées.

  •        Analyse des installations, du matériel et de l’équipement :

Il s’agit de faire l’analyse des outils utilisés pour effectuer les activités de l’entreprise afin d’atteindre ses objectifs. De nombreux éléments essentiels doivent faire l’objet d’une étude durant cette étape, notamment l’évaluation de l’état de l’installation électrique (respect des normes, travaux à prévoir…), l’étude du type de matériel de l’entreprise (ancienneté, entretien, taux d’utilisation, prix d’acquisition, valeur actuelle…) et le financement des matériels achetés (neuf, occasion...). Une étude sur les investissements, les gros entretiens et les désinvestissements réalisés au cours des cinq dernières années est également à réaliser. Finalement, une analyse du respect des normes environnementales et des normes d’hygiène et sécurité doit être effectuée.

  •      Analyse de l’immobilier et de la situation géographique de l’entreprise

Ces éléments sont les premiers à être étudiés puisque leur qualité garantit le résultat des activités surtout s’il s’agit d’une entreprise commerciale. Cette expertise fera ressortir les informations concernant l’emplacement (proximité par rapport à la clientèle, accès à l’entreprise, stationnement, visibilité, signalisation…). Les résultats obtenus démontreront également l’état général de l’immobilier (réparations et investissements éventuels), les possibilités de faire des travaux d’agrandissement du local de vente, de stockage…, la description du logement et les investissements ainsi que les entretiens réalisés.

  •     Analyse des stocks de l’entreprise

Etant donné que les stocks peuvent représenter une part importante du prix de cession, cette analyse permet d’évaluer leur valeur exacte en tenant compte des marchandises cessibles et des invendables. Cette analyse se rapporte à des éléments tels que l’effectif des fournisseurs, la rotation des stocks, les délais de livraison, le mode d’évaluation, l’inventaire physique. Cette analyse fera ressortir la proportion de stock obsolète ainsi que les volumes de pièces détachées, les produits en cours de fabrication et finis.

  •        Analyse de la gestion, de l’organisation et de la production

Cette étape se rapporte à l’administration de l’entreprise (documents administratifs, paiement des fournisseurs, gestion du personnel…), à la gestion financière et comptable de l’entreprise (tenue de la comptabilité générale, budget…), commerciale et marketing (liste de prospection, stratégie marketing…), de la production à la gestion des stocks.

  •     Analyse des autres moyens (dépend du champ d’activité de l’entreprise)

Les points à analyser concernent les brevets et les marques. Le diagnostic peut également se rapporter à la franchise ou la concession pour démontrer les informations concernant les redevances versées et la protection juridique.

Une fois ces analyses effectuées, une évaluation de ces moyens doit être réalisée afin de connaître les atouts et les points faibles de l’entreprise. Une fois que les faiblesses sont connues, il est important d’en déterminer les causes. Plus tard, cela permettra à l’éventuel repreneur d’envisager des solutions pour corriger les faiblesses et de prévoir les investissements à faire.