Vendre un commerce


1- Analyse personnelle

1/1- Les motivations liées à la transmission d’entreprise

Nombreuses sont les motivations qui peuvent inciter à transmettre l’entreprise. L’une des motivations majeures est le départ à la retraite. Etant donné que l’âge de départ est modulable, il est conseillé de partir à la retraite au moment où l’entreprise se présente sous son meilleur jour. Avant de concevoir un calendrier pour la préparation de l’entreprise, il importe d’évaluer les droits de retraite en ayant recours au bilan retraite. Une autre raison de transmettre l’entreprise est l’état de santé du chef d’entreprise. Le choix de la modalité de cession (totale ou partielle) repose sur la gravité des problèmes de santé et des effets sur l’énergie du dirigeant. Dans ce cas, il est recommandé d’accélérer la prise de décision et le processus de transmission de l’entreprise.

Certains cédants peuvent décider de transmettre leur entreprise en vue d’un changement d’activité. Dans ce cas, ils doivent définir leurs objectifs (vente au meilleur prix ou pérennisation de l’entreprise). La définition de l’objectif leur permettra de déterminer le profil de l’acheteur. D’autres cédants sont motivés par une envie de prendre de la distance par rapport à l’entreprise (réduction des activités pour avoir moins de responsabilité ou pour alléger la charge de travail). Dans ce cas, il est recommandé de préparer une cession partielle ou progressive.

On distingue d’autres motivations, notamment l’existence d’une opportunité de cession (proposition de reprise de la part d’un éventuel acquéreur). Dans ce cas, il faut vérifier si le profil du candidat correspond aux exigences de l’entreprise. On distingue également la motivation de réaliser une opération financière optimale à partir d’une plus-value. Finalement, l’une des motivations possibles est l’influence de l’entourage. Le cédant peut subir une pression de la part de ses proches pour entamer le processus de transmission. Face à cette situation, il est conseillé d’éviter la transmission tant que le cédant n’est pas totalement prêt.