Acheter un commerce


Le marché de la reprise

• L’accès au marché de la reprise est par ailleurs difficile.

- Le principe de confidentialité recherché par le cédant est la première cause de cette difficulté d'accès. Pour ne pas fragiliser l'entreprise, il filtre les informations sur son projet de cession, notamment vis-à-vis de sa banque, de ses collaborateurs ou de ses clients.

- Les entreprises à potentiel de développement restent souvent des projets de cession en latence puisque le dirigeant ne dispose pas de suffisamment de temps pour réfléchir à la transmission.

- La réticence des entrepreneurs à l'idée de passer la main fait que la transmission de leur entreprise n’est pas suffisamment préparée à l'avance.

- À part le marché des petites entreprises commerciales et artisanales, il n'existe pas d’organisation favorisant la rencontre entre cédant et repreneur.

- Le marché de la reprise recèle un déséquilibre géographique. En effet, les repreneurs viennent en majeure partie des grandes villes, alors que bon nombre de fonds de commerce à céder sont localisés en zone rurale. Les offres de reprise ne leur correspondent pas.

Contacter PIC Inter

Les champs marqués (*) sont obligatoires