Acheter un commerce


Applications

1- Reprendre les « comptes de résultat » des trois dernières années

Avant tout calcul, le repreneur doit choisir le Solde Intermédiaire de Gestion qui lui paraît le plus à même de rendre compte de la valeur économique de l’entreprise. Pour ce faire, il peut se référer à une base de données typique relative à son activité (barème, etc.) ou choisir le même SIG afin d’obtenir une valeur comparative entre les différentes opportunités de reprise. 

Ensuite, le repreneur doit procéder à des corrections afin d’obtenir la valeur la plus proche possible de la réalité économique du SIG qu’il a choisi. Ces corrections concernent principalement :

Ø  La rémunération du travail du cédant et des membres de sa famille, comprenant les éléments en nature

Ø  Les éléments exceptionnels du passé (positifs ou négatifs)

Ø  Le montant des loyers, qu’ils soient trop bas ou au contraire exagérés

Ø  Les lacunes de provisions pour des évènements récurrents affectant la rentabilité (impayés de clients, stocks, etc.)

Ø  Les provisions manifestement « de confort » (c'est à dire ne correspondant à aucun risque réel de charge dans le futur ou de dépréciation du présent)

A noter que les corrections effectuées par le repreneur peuvent entrainer un recalcul de l’impôt sur les sociétés si le repreneur a retenu un SIG qui en tient compte. Cet ajustement vise à avoir un résultat corrigé net d’impôt.

Ce qu’il faut retenir

Lors d’une cession d’entreprise, il faut déterminer la valeur de ses capitaux propres ainsi que celle de ses parts sociales. Pour ce faire, on procède à une évaluation globale de l’entreprise via des méthodes parfois complexes nécessitant des connaissances comptables, fiscales et juridiques. Le résultat des calculs d’évaluation va indiquer des valeurs qui seront prises en compte lors la détermination du prix de vente final.

Les méthodes d’évaluation couramment utilisées pour les sociétés non cotées sont :

Ø  La méthode des multiples

Ø  La valorisation patrimoniale

L’actualisation des flux de trésorerie futurs.

Contacter PIC Inter

Les champs marqués (*) sont obligatoires