Acheter un commerce


1-1 Définir son projet personnel

Pourquoi reprendre ?

Pour le repreneur, il est capital de connaître les vraies raisons qui l’amènent à entreprendre son projet. Ses comportements vis-à-vis de ses différents interlocuteurs et dans les situations auxquelles il sera confronté seront régis par les motivations et les objectifs qu’il s’est fixés.
L’issu des négociations auprès des entités concernées par le projet dépend de la précision avec laquelle il a défini les différents aspects de son dessein. Entreprendre avec une structure déjà en place, développer une affaire existante et rentabiliser un savoir-faire acquis motivent plus particulièrement les candidats à la reprise.

Le facteur humain joue un rôle clé dans le projet de reprise d’entreprise et la motivation, la personnalité, les compétences et les expériences du repreneur sont des éléments déterminants pour sa réussite. Que cette reprise soit viable et pérenne, tel est l’objectif de cette approche. Autrement dit, c’est tout un mode de vie qui doit ressortir de cette décision d’acquisition. La réussite du projet dépend de la cohérence entre le type d’entreprise que l’acquéreur choisit et ses objectifs personnels, ses contraintes familiales.

En tant que processus, la reprise requiert une vision claire et nette des aboutissants du projet. Une définition concise dudit projet permet de couvrir l’ensemble des aspects d’une reprise d’entreprise. Pour ce faire, il faut se poser des questions simples qui justement résolvent la problématique du projet.

La question primordiale est : « pourquoi reprendre ? ». Toutes les autres comme « quels sont mes objectifs personnels ? Quels sont mes atouts pour un tel projet ? Quelles sont mes obligations personnelles ? Est-ce qu’elles sont cohérentes avec le projet de reprise ? » Viennent conforter le bien fondé des motivations réelles du repreneur. Quand les motivations sont bien claires, les objectifs sont alors plus faciles à définir. Le candidat peut reprendre une société afin de la développer et de la pérenniser ou, à l’inverse, reprendre une entreprise dans le but de la revendre rapidement et s’atteler à d’autres projets avec la plus-value réalisée.

Contacter PIC Inter

Les champs marqués (*) sont obligatoires