Acheter un commerce


Méthodes d’évaluation des cabinets libéraux

3ème méthode : la « valeur du banquier » ou la capacité à rembourser son emprunt

Cette méthode consiste à laisser une marge de manœuvre au repreneur afin qu’il puisse rembourser son emprunt d’acquisition en fonction de ses possibilités financières. Le calcul se fait sur la base de la charge de remboursement d'un emprunt qui couvre intégralement la valeur du cabinet libéral, la charge annuelle de financement des équipements, le montant du BFR, les charges fiscales (IR ou IS), ainsi que la rémunération du travail du repreneur.

Exemple

CA du cabinet libéral à racheter : 600 000 €

Valeur proposée par le vendeur pour 100% de son cabinet : 600 000 €

Bénéfice correspondant au CA : 170 000 €

Rémunération du travail pour l’acheteur incluant les charges sociales : - 70 000 €

Impôt sur les Sociétés (estimation) : - 30 000 €

Bénéfice qui reste disponible pour le remboursement de l’emprunt : 70 000 €

Soit sur 7 ans à 4%, un capital à emprunter de 425 000 €

Calcul

Capital : 100 € ; Intérêts 4% sur 7 ans : 14,8€ ; Total : 114,8 € divisés par 7 ans soit 114,8 / 7 = 16,4%. En conséquence 70 000 € / 16,4% = 425 000 € annuels remboursables.

Conclusion : le cabinet présenté initialement à une valeur de 600 000 € ne doit pas être acheté pour une valeur supérieure à 425 000 €.

Contacter PIC Inter

Les champs marqués (*) sont obligatoires