Acheter un commerce


1. La méthode comparative

• Présentation de la méthode

Comme son nom l’indique, le principe de la méthode comparative se base sur la réalisation d’une comparaison de l’entreprise cible avec d’autres entreprises ayant le même profil et ayant fait l’objet de transactions récentes. Par la suite, la valeur de ces transactions est utilisée pour définir la valeur de marché de l’entreprise. Il est d’usage d’avoir recours à cette méthode lors de la reprise d’un commerce ou d’une activité artisanale en raison de l’existence de bases de données constituées d’un grand nombre de transactions.

La méthode comparative consiste à faire le calcul de la valeur théorique de l’entreprise en se basant sur un barème ou un ratio souvent observé dans le même domaine d’activité et dans la même zone géographique.

Aujourd’hui, de nombreux barèmes peuvent être utilisés pour réaliser cette méthode. Parmi les plus utilisés, on cite celui issu de l’ouvrage « Francis Lefebvre Evaluation ». Dans ce procédé, le prix de vente indicatif d’un fonds de commerce est obtenu à partir de l’application d’un coefficient multiplicateur ou d’un pourcentage sur la recette moyenne journalière TTC ou sur le chiffre d’affaires annuel TTC.

Contacter PIC Inter

Les champs marqués (*) sont obligatoires