Acheter un commerce


Evaluation de l’entreprise

• Quelques considérations pratiques et d’usage avant l’évaluation

La différence des approches du cédant et du repreneur

Lors de la transmission d’une entreprise, le repreneur et le cédant sont amenés à évaluer l’entreprise avec des objectifs différents en tête. Généralement, cette différence de motivations entraîne des conséquences sur le résultat de l’évaluation de l’entreprise.

Dans la plupart des cas, un écart important est observé au niveau du prix déclaré par le cédant et celui proposé par le repreneur. Certains experts affirment que si un écart de 30 % est observé, la négociation peut être réalisée puisque chaque partie peut essayer de mettre de côté les 15 % de ses attentes. En revanche, si l’écart est vraiment important, il est conseillé au repreneur d’abandonner le projet et de recherche une autre entreprise à reprendre.

Raisons de l'écart d'évaluation entre cédant et repreneur

Conseils pour le repreneur

Généralement, la transmission d’une entreprise entraîne diverses conséquences auprès du cédant, notamment au niveau psychologique. En effet, la cession d’une entreprise est considérée comme la vente d’une partie de lui-même et le fruit d’un long travail. En somme, cela représente la vente du reflet de son succès.

Quant au repreneur, il ne tient pas compte de cet aspect psychologique et de cette approche affective mais base plutôt son estimation sur le rendement de l’entreprise.

Lors de la fixation du prix, le repreneur doit considérer cette dimension affective tout en expliquant au cédant ses propres craintes.

Les méthodes d’évaluation sont différentes pour le cédant et le repreneur.

Le repreneur doit essayer de comprendre le raisonnement du cédant. Il doit se renseigner sur la méthode de calcul et les chiffres utilisés par ce dernier pour pouvoir distinguer les points de divergence d’appréciation et y pallier.

Il est possible qu’un décalage important (plusieurs mois, un an…) soit observé entre la date d’évaluation effectuée par le cédant et celle du repreneur. En effet, un écart peut être observé puisque les événements de la vie de l’entreprise et les évolutions du marché influent largement sur sa valeur.

Dans ce cas, le repreneur doit vérifier l’évolution des chiffres que le cédant a utilisés pour son évaluation. Ensuite, pour réaliser son évaluation, il doit se baser sur les chiffres les plus récents.

Contacter PIC Inter

Les champs marqués (*) sont obligatoires