Acheter un commerce


Evaluation de l’entreprise

Synthèse de l’évaluation

Il existe trois méthodes principales d’évaluation :

La méthode comparative (barèmes)

Cette méthode consiste à faire une comparaison de l’entreprise cible avec d’autres travaillant dans le même secteur et dont le profil est presque similaire avec celui de l’entreprise convoitée. Pour pouvoir utiliser cette méthode, le repreneur doit connaître la valeur de transaction de ces autres entreprises. La méthode comparative convient surtout pour les cessions de commerces pour lesquelles une côte officielle est disponible. En effet, des statistiques comprises dans des barèmes tels que le Mémento pratique Evaluation (Edition Francis Lefebvre) sont disponibles pour certains types de commerce ou métiers d’artisanat. Ces barèmes permettent d’évaluer la valeur de l’entreprise par rapport au marché.

La méthode patrimoniale

L’objectif de cette méthode est l’évaluation des actifs de l’entreprise pour en déduire la valeur de ses dettes afin de dégager l’actif net ou situation nette. Dans la plupart des cas, cette méthode ne permet pas d’obtenir la valeur économique exacte de l’entreprise. De ce fait, elle permet surtout de faire l’évaluation de la valeur de remplacement ou de liquidation de l’entreprise.

La méthode de rentabilité

Cette méthode permet de déterminer si l’entreprise sera capable de produire des bénéfices. Par la suite, la valeur de l’entreprise est obtenue en considérant le risque de non réalisation de ces bénéfices. L’atout de cette méthode est qu’elle peut être utilisée par les deux parties. Pour le cédant, son évaluation se base sur l’historique (concernant le rendement) de l’entreprise et pour le repreneur, il doit se baser sur l’analyse de la rentabilité future.

Contacter PIC Inter

Les champs marqués (*) sont obligatoires