Nos conseils pour reprendre un bar


Article publié le : 25/09/2017

Vous projetez de racheter un bar ? Comme toute reprise d’entreprise, ce projet entrepreneurial doit être minutieusement préparé afin que la reprise se déroule dans les meilleures conditions. Consultez les recommandations de Pic Inter, le spécialiste de la vente de commerces depuis 1973.

 

La gestion d’un café-bar ne s’improvise pas et nécessite de nombreuses compétences. L’évaluation précise et sans concessions de vos motivations et de vos capacités vous permettra de dresser la liste de vos points forts et de vos éventuelles carences que vous devrez combler par des formations. Une analyse d’autant plus importante que le secteur du débit de boissons est soumis à de multiples réglementations et obligations. A noter qu’un permis d’exploitation (valable 10 ans) est requis pour obtenir une licence de débit de boissons ou de restaurant. Cette licence est accordée au terme d’une formation. D’une manière générale, l’acquisition d’un bar nécessite un apport personnel de 30% à 40% du montant investi.

Pour vous permettre de construire un business plan suffisamment attractif pour obtenir des financements, le choix du débit de boissons à reprendre relève d’une importance cruciale.

 

Les clés pour choisir le bon établissement

 

Dans un premier temps, assurez-vous que le local vous permette d’exercer votre activité telle que vous l’imaginez. Suivant la cible visée et l’univers que vous souhaitez créer, les aménagements et les agencements de l’établissement doivent correspondre à la nature de votre projet.

Par la suite, analysez le lieu d’implantation du bar que vous souhaitez acquérir. Vérifiiez si le secteur compte beaucoup d’emplacements commerciaux, le type de magasins qu’on y trouve et la fréquentation de la rue. Assurez-vous que l’établissement est facilement accessible à pied et/ou en transport en commun et en voiture. Enfin, vérifiez que des projets d’urbanisme susceptibles d’impacter temporairement la fréquentation de la rue ne sont pas prévus.

 

Pour rendre possible l’évaluation de la demande et les potentialités de développement de l’établissement qui a retenu votre attention, une analyse précise de son environnement concurrentiel s’impose. Pour cela, calculez le ratio de commerces similaires au vôtre qui exercent sur votre zone de chalandise par rapport à la population présente. En procédant ainsi sur d’autres secteurs, une analyse comparative des données obtenues vous permettra d’appréhender le potentiel économique de l’établissement.

 

Lorsque vous reprenez un bar, vous devez avoir une connaissance précise de la clientèle qui fréquente les lieux. Qu’elle soit composée d’habitués ou plutôt sujette à un fort turnover, ces indications vous permettront de déterminer les heures de pointe de fréquentation, le ticket moyen et les consommations les plus demandées. Analysez la manière dont fonctionne l’établissement, ce qu’il propose comme offre et ses meilleures ventes.

 

Vérifiez l’état de conservation du mobilier et des biens professionnels. Si le matériel est détérioré, cela devra nécessairement être pris en compte au moment de la phase de négociation.

 

Faites le choix qui vous convient parmi les différents types d’établissements : café d’habitués, bar à bière, etc. Développés sous l’impulsion de grands brasseurs, les bars à thèmes et les bars sous enseignes se sont beaucoup multipliés ces dernières années. Ces débits de boissons séduisent une clientèle jeune et citadine. A l’inverse, le nombre d’établissements indépendants diminue au profit des réseaux qui multiplient les rachats de fonds de commerce les mieux situés.

 

Enfin, effectuez un diagnostic financier précis et complet pour appréhender les performances économiques de l’établissement qui a retenu votre attention. Regardez l’évolution du chiffre d’affaires généré, la marge brute dégagée, la masse salariale ou encore le flux de trésorerie opérationnel.

 

Pic Inter est le partenaire idéal pour vous accompagner au mieux dans la réalisation de votre projet. Découvrez nos annonces de bar à vendre.

 

 


Autres actualités