Look Cycle change de braquet pour poursuivre sa croissance


Article publié le : 01/09/2016

De Peter Sagan à Alberto Contador en passant par les athlètes de la Fédération française de cyclisme, tous ces sportifs ont étrenné de nouveaux équipements sophistiqués de la marque Look Cycles International pendant leur participation au Tour de France 2016 et aux Jeux Olympiques de Rio. Pour l'entreprise bourguignonne, cette exposition médiatique a été l’opportunité idéale de dévoiler son savoir-faire en matière de conception et de fabrication de vélos d'exception. Depuis sa création, Look Cycles International a érigé l'innovation comme un dogme incontournable qui a fait la notoriété de la marque.

 

A l'origine de l'invention des premières fixations de ski en 1951, l'entreprise basée à Nevers s'est ensuite tournée vers le cyclisme sur route sous l'impulsion de Bernard Tapie, alors propriétaire de la marque. Une stratégie payante. Look frappe un grand coup en inventant en 1984 la pédale automatique. Une innovation majeure éprouvée avec succès un an plus tard par Bernard Hinault qui remporte le Tour de France sur un vélo équipé de pédales Look. En 1986, la PME française révolutionne une nouvelle fois le marché en inventant le premier cadre carbone entièrement réalisé à la main. En dépit de son image avant-gardiste, l'entreprise a cédé les fixations ski au groupe Rossignol en 1994, puis a été contrainte de déposer le bilan en 1998.

Rachetée par deux entrepreneurs, Dominique Bergin et Thierry Fournier, l'entreprise Look Cycles International adopte une ambitieuse politique tournée vers la recherche et le développement pour reconquérir des parts de marché. Avec plus de 230 brevets déposés, l'entreprise consacre plus de 10% de son chiffre d'affaires à la R&D. Cette politique d'innovation a été récompensée à de nombreuses reprises ; Look a notamment été distinguée « PME la plus innovante en France » de ces 20 dernières années dans son domaine par l'institut National de la Propriété industrielle. Enfin, contrairement à ses concurrents, Look a choisi de conserver la totale maîtrise de la production (l'entreprise emploie près de 400 personnes et possède une usine à Nevers et une seconde en Tunisie) afin de pérenniser et de valoriser son savoir-faire technologique. Ces orientations stratégiques sont fructueuses. Entre 1998 et 2016, la PME a quadruplé son chiffre d'affaires pour atteindre un volume de ventes avoisinant les 46 millions d'euros.

 

Afin d'accélérer la croissance de l'entreprise en France et dans le monde, la société indépendante de capital-investissement Activa Capital est devenue l'actionnaire majoritaire de Look Cycles en juin 2016. L'objectif affiché est de doubler le chiffre d'affaires d'ici 10 ans tout en renforçant le leadership mondial de Look Cycles dans le domaine de la fabrication de pédales automatiques pour vélo de route. Pour parvenir à ces fins, les actionnaires misent sur une croissance organique mais aussi sur des acquisitions. En début d'année, Look a racheté le fabricant français de roues carbone Corima. De quoi prendre une longueur de roue d'avance sur la concurrence!


Autres actualités