Les chaussures Pataugas retrouvent une nouvelle jeunesse


Article publié le : 26/06/2017

Niché au pied des Pyrénées, Mauléon-Soule connaît son apogée dans les années 60 -70. Jusqu’alors réputée pour ses espadrilles, la petite ville basque va changer de dimension sous l’impulsion de René Elissabide, industriel dans l’espadrille et la chaussure, qui va inventer en 1950 un modèle de chaussures unique : les Pataugas. L’histoire retient que le chef d’entreprise a eu l’idée de fondre du caoutchouc sur un réchaud à gaz (d’où le nom Pâte-gaz) pour en faire des semelles à greffer à des espadrilles. Conçues initialement pour les randonneurs, les scouts et les militaires, les chaussures de l’enseigne vont rapidement séduire un public plus large. Prisées des marcheurs pour leur bas prix et leur résistance, les collections Pataugas vont également être portées par d’importantes personnalités, parmi lesquelles le général de Gaulle ou encore François Mitterrand. En guise de consécration suprême, Pataugas a fait alors son entrée dans le dictionnaire.

Mais, après l’énorme succès des années 60, la marque va progressivement rentrer dans le rang et passer de mode. En 1987, l’enseigne est rachetée par le groupe Vivarte qui décida de revitaliser les collections en optant pour un style plus branché et chic. Les créateurs de mode Agnès B, Jean-Paul Gautier ou encore Castelbajac sont tour à tour sollicités pour moderniser l’image des Pataugas. Confronté à de sévères difficultés financières, le groupe Vivarte va progressivement délaisser l’enseigne de chaussures.

Convaincu du potentiel de développement de cette marque faisant partie du patrimoine français de la chaussure, un trio d’entrepreneurs (les dirigeants de Colis Privé et de Cibleo) décida, via la holding Hopps Group, d’acquérir Pataugas pour un montant non communiqué. A ce jour, l’enseigne dispose de 5 boutiques et 15 corners dans des grands magasins. Par ailleurs, elle peut s’appuyer sur un réseau de 500 revendeurs en France et en Europe. Ciblant la barre des 50 millions d’euros de chiffres d’affaires annuel d’ici 2020, les nouveaux propriétaires de l’enseigne entendent accroître le volume de ventes en exploitant tous les canaux de distribution du groupe : magasins sous enseigne Pataugas et boutiques multimarques, e-commerce ou encore vente à domicile. L’ouverture de nouveaux points de vente est également envisagée, au même titre que l’élargissement des gammes de produits connexes à l’univers de la marque : sacs de randonnée, shorts, etc. En 2016, l’enseigne Pataugas qui emploie 50 salariés a réalisé un chiffre d’affaires de 14 millions d’euros.


Autres actualités