Le marché du fitness en plein boom


Article publié le : 02/10/2017

Plus que jamais, le marché du fitness en France a le vent en poupe. Avec 5 460 000 adhérents en 2016, le marché français a continué de croître fortement puisque la fréquentation des établissements a progressé de 5 % sur un an. Selon une étude publiée par le cabinet Deloitte et l’organisme EuropeActive, la France compte 4000 clubs de fitness pour un chiffre d’affaires estimé à 2,46 milliards d’euros. Selon les auteurs de cette étude, de belles perspectives de développement s’offrent aux acteurs de ce marché puisque le taux de pénétration des salles de fitness en France ne dépasse pas 6,4 %, contre 12,5 % en Allemagne ou en Grande-Bretagne. À noter que l’Europe se positionne comme le premier marché mondial de la santé et du fitness (26,3 milliards d’euros ont été générés par le secteur en 2016). Une dynamique qui aiguise l’appétit des leaders du secteur qui musclent leur stratégie !

 

En France, le prix moyen de l’abonnement mensuel est passé de 41,80 € en 2015 à 41 € en 2016. Une légère diminution qui résulte de la guerre des prix qui oppose les principaux acteurs du fitness : le groupe Moving, Orange Bleue, Keep Cool, Magic Form et Basic Fit. Pour ces enseignes, la multiplication des ouvertures de salles et le low cost s’imposent comme des vecteurs de croissance incontournables. En août 2017, l’enseigne Keep Cool a procédé à une ouverture minoritaire de son capital aux fonds d’investissement Idia et Sofipaca pour financer l’ouverture de nouvelles salles. Le réseau, qui revendique près de 270 000 adhérents, souhaite atteindre la barre des 200 établissements d’ici la fin de l’année et prévoit l’ouverture de 30 salles supplémentaires en 2018.

 

De son côté, le groupe Moving a privilégié la croissance externe pour consolider ses parts de marché et étoffer son réseau de salles de sport. Jusqu’à présent propriétaire de 5 enseignes (Club Moving, Lady Moving, Garden Gym, Fitness Park et Moving Express), le groupe Moving a finalisé en ce début d’année l’acquisition de la société SLSL qui est à la tête de quatre clubs sous enseigne Montana Fitness (en 2016 l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires avoisinant les 8 millions d‘euros). À la tête d’un réseau de 183 clubs de fitness (dont 140 sous l’enseigne low cost Fitness Park), le groupe Moving, qui réalise un chiffre d’affaires de 130 millions d ‘euros, souhaite franchir la barre des 250 adresses d’ici fin 2018.

Pour fidéliser leur clientèle, les salles sont montées en gamme et proposent un haut niveau de confort et de propreté. En parallèle, les enseignes se dotent d’équipements performants (60 % du montant annuel des investissements réalisés par Moving en faveur des équipements) et embauchent un nombre croissant de coachs sportifs ( Keep Cool en compte près de 600). Selon le cabinet Deloitte, le potentiel de croissance du marché du fitness français est de 5 %. Pour l’heure atomisé (la majorité des 4000 clubs de fitness recensés en France appartiennent à des entreprises familiales), le marché du fitness devrait progressivement se structurer avec la multiplication des fusions et des acquisitions.


Autres actualités